Biothérapie

Les biothérapies recouvrent l'utilisation thérapeutique de substances d'origine biologique, moléculaires (ADN, protéines dont anticorps) ou cellulaires. Les termes de biothérapie, immunothérapie, thérapie ciblée et biomédicament sont apparus récemment[1].

Champs d'applicationModifier

Les biothérapies comprennent :

Leur mise en œuvre repose sur une recherche fondamentale d'amont, inscrite dans un champ de biologie fondamentale très large, et sur le développement et le transfert de la recherche biomédicale vers le monde des technobiologies et de l'industrie du médicament.

L'ensemble de la chaîne thérapeutique pourrait être profondément modifié par l'utilisation des biothérapies : les contrôles de qualité, les prescriptions, les modes d'administration, par exemple, sont différents entre les thérapeutiques classiques et les biothérapies.

Les biothérapies sont principalement mises en œuvre dans les CHU spécialisés.

Notes et référencesModifier

  1. Hervé Watier, « Biothérapies, immunothérapies, thérapies ciblées, biomédicaments… : De quoi faut-il parler ? », médecine/sciences, vol. 30,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Martin Grassberger, Ronald A. Sherman, Olga S. Gileva, Christopher Kim & Kosta Mumcuoglu, Biotherapy - History, Principles and Practice : A Practical Guide to the Diagnosis and Treatment of Disease using Living Organisms, Springer, , 309 p. (ISBN 9400765851 et 9789400765856, lire en ligne).

Article connexeModifier