Bibliothèque Mitchell

bibliothèque

Bibliothèque Mitchell
Image illustrative de l'article Bibliothèque Mitchell
Vue de la bibliothèque.
Présentation
Coordonnées 55° 51′ 54″ nord, 4° 16′ 20″ ouest
Pays Royaume-Uni
Ville Glasgow
Adresse North Street, Glasgow, G3 7DN
Fondation 1877
Protection monument historique
Informations
Gestionnaire Ville de Glasgow
Site web www.glasgowlife.org.uk/libraries/the-mitchell-library/Pages/home.aspx et www.glasgowlife.org.uk/libraries/venues/the-mitchell-libraryVoir et modifier les données sur Wikidata

La Bibliothèque Mitchell (Mitchell Library) est une grande bibliothèque publique et siège du système de bibliothèques publiques de la ville de Glasgow, en Écosse.

Histoire modifier

La bibliothèque, située dans le quartier de Charing Cross, a été initialement fondée dans Ingram Street en 1877 grâce à un legs de Stephen Mitchell, un riche producteur de tabac, dont la société, Stephen Mitchell & Son, deviendra l'un des membres fondateur de l'Imperial Tobacco Company.

Une partie de la collection d'origine provient de l'achat en 1874 par la Glasgow Corporation de 1800 livres anciens offerts à l'Université de Glasgow par le philanthrope de Glasgow, William Euing[1].

De nouveaux bâtiments ont été érigés dans North Street. La première pierre de ceux-ci a été posée par Andrew Carnegie en septembre 1907[2]. Le bâtiment est achevé puis inauguré par Lord Rosebery le 16 octobre 1911[3].

La bibliothèque rassemble une vaste collection d'ouvrages et de collections, avec plus d'un million d'artefacts[4]. Bien que constituée principalement de livres anciens et précieux, elle dispose également d'un dispositif de prêt initié en 2005.

Le bâtiment de North Street, avec son dôme en cuivre distinctif surmonté de la statue en bronze du sculpteur Thomas Clapperton intitulée Littérature (souvent appelée Minerve, la déesse romaine de la sagesse)[5] a ouvert ses portes en 1911.

Le concours d'architecture pour la bibliothèque ouvert en 1906 et a été remporté par William B. Whitie. Le bâtiment de style baroque édouardien est protégé et classé catégorie B.

La plus grande partie de la collection de la bibliothèque est désormais abritée dans la nouvelle aile, construite entre 1972 et 1980.

Située à l'ouest du bâtiment d'origine, elle occupe l'ancien site de St Andrew's halls, conçus par James Sellars et ouverts en 1877. Acquis par Glasgow Corporation en 1890, c'était un lieu prééminent en Écosse pour les concerts et les rassemblements publics[6]. St Andrew's halls avait une façade classique impressionnante et disposait d'une grande salle permettant d'accueillir 4 500 personnes, offrant plusieurs salles annexes et une grande salle de bal.

Le bâtiment a été détruit par un incendie le 26 octobre 1962 ; seule la façade a survécu. La façade monumentale a été préservée et intégrée à l'extension de 1980 de la bibliothèque Mitchell, l'entrée principale se trouvant désormais dans la rue Granville.

Personnages modifier

  • Stephen Mitchell (1789 - 1874), industriel du tabac et philanthrope écossais, fondateur de la Mitchell Library.
  • Francis Thornton Barrett (1838 - 1919), premier bibliothécaire de la Mitchell Library entre 1877 & 1899, et bibliothécaire de la ville de Glasgow entre 1901 et 1914[7],[8].
  • Septimus Pitt (1877 - 1937), bibliothécaire de la ville de Glasgow entre 1915 et 1937[7].

Services modifier

Dans le cadre d'une rénovation interne majeure en 2005, le rez-de-chaussée de l'extension a été aménagé de telle sorte que l'on récrée une rue intérieure allant d'est en ouest. Un nouveau café-bar a été intégré, ainsi qu'un grand centre d'apprentissage offrant une connexion Internet gratuite différents services pratiques. Un nouveau salon d'affaires et une bibliothèque de prêt ont également été créés.

La bibliothèque se déploie sur cinq étages, l'accès est librement ouvert au public, qu'il soit emprunteur ou non-membre. Les non-membres peuvent, sur demande, utiliser des ordinateurs et Internet ainsi que des documents de référence imprimés.

La bibliothèque Mitchell abrite également les archives de la ville de Glasgow et les collections spéciales, considérées comme l'une des meilleures ressources au monde pour la recherche sur l'histoire familiale [9] et qui ont été présentées dans la série télévisée Who Do You Think You Are ?.

Théâtre Mitchell modifier

Le bâtiment d'extension de 1980 intègre le théâtre Mitchell de 418 places[10]. Le lieu accueille de nombreux spectacles de théâtre, de musique et de création vocale, et certains festivals commeles Celtic Connections et Aye Write de Glasgow ![11],[12],[13].

Galerie modifier

Références modifier

  1. « University of Glasgow – MyGlasgow – Special collections – Collections A-Z – Euing Collection », University of Glasgow (consulté le ).
  2. (en) « Wednesday, September 18, 1907 », The Glasgow Herald,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) « Lord Rosebery in Glasgow. New Mitchell Library. A National Institution », The Glasgow Herald,‎ (lire en ligne).
  4. (en) « The Mitchell Library », Glasgow Life (consulté le ).
  5. Glasgow Libraries (@GlasgowLib), « For #IWD2021 we're celebrating the... », sur Twitter, .
  6. « St Andrew's Halls », TheGlasgowStory (consulté le ).
  7. a et b Mitchell Library, The Mitchell Library, Glasgow, 1877-1977., [Glasgow], Glasgow District Libraries, (ISBN 0-906169-01-1, OCLC 5400160, lire en ligne).
  8. Who's who in Glasgow in 1909: A Biographical Dictionary of Nearly Five Hundred Living Glasgow Citizens and of Notable Citizens who Have Died Since 1st January, 1907, Gowan and Gray, .
  9. (en) « Family history », Glasgow Life (consulté le ).
  10. (en) Andrew Young, « New theatre opens », The Glasgow herald,‎ (lire en ligne).
  11. « Mitchell Theatre », TheGlasgowStory (consulté le ).
  12. (en) « Celtic Connections 25th Anniversary – 2018 Lineup », Folk radio,‎ (lire en ligne).
  13. « My favourite room: Karen Dunbar's living room », The Herald, Glasgow (consulté le ).

Liens externes modifier