Ouvrir le menu principal

Bey de Constantine

page de liste de Wikipédia
Drapeau du Beylik de Constantine à l'époque de Hadj Ahmed Bey[1].

Le bey de Constantine est le dignitaire qui dirige le beylik de Constantine (ou la province de Constantine) depuis 1528, sous la régence d'Alger. Le bey est nommé par son suzerain le dey d'Alger, jusqu'à la prise de Constantine par l'armée royale française le [2].

Le premier bey de la province de Constantine fut Ramdane-Tchulak bey qui régna de 1567 à 1574 sur la province de Constantine. Comme pour les autres beyliks de la Régence (le beylik de l'Ouest et le beylik du Titteri), le bey de Constantine est le représentant du dey d'Alger et administre la province en son nom[3].

HistoriqueModifier

Article détaillé : Beyliks de la régence d'Alger.

Liste des beys de ConstantineModifier

De 1528 à 1830, la province de Constantine est gouvernée par quarante-quatre beys, le premier fut Ramdane-Tchulak bey qui régna sur la province entre 1528 et 1567. Le dernier fut Hadj-Ahmed-Bey qui a commencé son règne à partir de 1826.

Bey Début - fin du règne Note
Inb Sebban Zakaria Emir 1472 (860 de l'Hégire)
Ramdane-Tchulak bey 1567 (975 de l'Hégire)
Djaâfer bey 1574 (982 de l'Hégire)
Mourad bey 1637[4] (1047 de l'Hégire) Révolte de Ahmed Sakheri
Dissidence de Ahmed Sakheri suite à la victoire de Guidjel en 1638 1638 (1048 de l'Hégire) Indépendance politique du beylik de l'Est
Ferhat bey 1648 (1057 de l'Hégire)
Mohammed bey ben Ferbat 1652 (1063 de l'Hégire)
Redjem bey 1667 (1077 de l'Hégire)
Kheïr ed-din bey 1673 (1083 de l'Hégire)
Abdul-Rahman Dali bey 1676 (1087 de l'Hégire)
Omar ben Abderrahmane (ou Benabderrahmane) 1679 (1090 de l'Hégire) Dit bach
Châban bey 1687 (1099 de l'Hégire)
Ali Khoudja bey 1692 (1104 de l'Hégire)
Ahmed bey ben Ferhat 1700 (1112 de l'Hégire)
Brahim bey 1702 (1114 de l'Hégire)
Hamouda bey 1709 (1119 de l'Hégire)
Ali bey ben Hamouda 1708 (1120 de l'Hégire)
Hussein chaouch 1709 (1121 de l'Hégire)
Abd-el Rahman bey 1710 (1122 de l'Hégire)
Hosseïn Denguezli Bey 1710 (1122 de l'Hégire)
Ali bey ben Salah 1710 (1122 de l'Hégire)
Kelian Hosseïn bou Kemia 1713 (1125 de l'Hégire)
Hussein bey bou Hanak 1746 (1149 de l'Hégire)
Hosseïn Bey dit Zereg-Aïnou 1753 (1167 de l'Hégire) Dit : L’œil bleu -
Ahmed-Bey El-Kolli 1756 (1170 - 1185 de l'Hégire) Mort de maladie.
Salah Bey 1771 - 1792 Né en 1725 à Izmir en Turquie. Hassan Pacha, le dey d'Alger, le fait assassiner en 1792.
Hussein-Bey Ben-Bou-Hanek (1207 de l'Hégire) Fils de Hassan-Pacha-Bousnak. Deux ans de règne. Assassiné.
Els-Asrak-Aïno 1791 - 1794 Trois ans. Mort de maladie.
Moustapha-ben-Sliman El-Ouznadji (1209 de l'Hégire) - (1212 de l'Hégire) Trois ans deux mois - assassiné.
Hadj-Mustapha-Ingliz (1212 de l'Hégire) - 1803 Surnommé l'Anglais? Cinq ans quatre mois. Exilé à Tunis.
Osman-Ben-Koulougli 1803 - 1804 Tué au combat contre les Kabyles
Abdallah Bey 1804 - 1806 Deux ans six mois de règne. Assassiné.
Hussein-bey Ben-Salah 1806 (1221 de l'Hégire) Fils de Salah Bey. Six mois de règne. Assassiné.
Ali-bey Ben-Youssef (1222 de l'Hégire) Un an de règne. Assassiné.
Bey-Rouhou Quinze jours de règne. Assassiné.
Ahmed-Bey-Tobbal 1808 - 1811 Trois ans de règne. Assassiné.
Mohammed-Nàman-Bey 1811 - 1814 Trois ans quatre mois de règne. Assassiné.
Mohammed-Chakar-Bey 1814 - 1818 Quatre ans de règne. Assassiné.
Kara-Mustapha 1818 - 1818 Trente-trois jours de règne. Assassiné.
Ahmed-Bey-El Mamelouk 1818 - 1818 Un mois de règne. Nommé bey plus tard une seconde fois.
Braham-Bey-Charbi Un an de règne. Assassiné.
Mohammed-Bey-Mili 1818 - 1819 Surnommé Bon-Chetabia. Deux ans de règne. Exilé à Alger.
Ahmed-Bey-El Mamelouk 1820 - 1822 Deux ans cinq mois de règne. Exilé à Miliana, où il est assassiné.
Ibrahim-Bey 1822 - 1824 Deux ans six mois de règne. Exilé à Médéa, il sera assassiné en 1832 sur ordre d'Ahmed-Bey.
Mohammed-Bey-Malamli 1824 - 1826 Ou Manamani. Deux ans de règne. Exilé à Alger.
Hadj-Ahmed-Bey 1826 - Déclaré déchu par l'empire français le , pour non soumission.

RéférencesModifier

  1. Temimi Abdeljelil. Le drapeau constantinois à l'époque de Hadj Ahmed, dernier Bey de Constantine. In: Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, N°15-16, 1973. pp. 323-326. persee.fr
  2. Histoire pittoresque de l'Afrique française: son passé, son présent, son avenir, Paris, Editions B. Renault, , p. 26 – 30
  3. Charles -André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord : Des origines à 1830, Grande Bibliothèque Payot, (ISBN 2-228-88789-7), p. 677
  4. Société historique algérienne, Revue africaine, Paris, La Société, , p. 191

BibliographieModifier

Voir aussiModifier