Betty de Rothschild

salonnière
Betty Salomon de Rothschild
Portrait de la baronne de Rothschild, par Ingres.
Titre de noblesse
Baronne
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière du Père-Lachaise, tombeau de Rothschild (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Mère
Caroline Stern (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
James de Rothschild (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Vue de la sépulture.

Betty von Rothschild, baronne de Rothschild, née le à Francfort-sur-le-Main[1] et morte le à Paris, est une salonnière, mécène et philanthrope.

Biographie modifier

 
Le château de Ferrières.

Elle est la fille de Salomon Mayer von Rothschild et de Caroline Stern (1782-1854) et est éduquée à Vienne[2].

Le 11 juillet 1824, à l'âge de 19 ans, elle épouse James de Rothschild, son oncle[3].

Elle donne naissance à une fille, Charlotte (1825–1899), puis quatre fils, Alphonse (1827–1905), Gustave (1829–1911), Salomon (1835–1864), Edmond (1845–1934).

Pierre Assouline dans son livre Le Portrait, affirme que Betty, qui fut la protégée de la reine Marie-Amélie[4], était antirévolutionnaire, anti démocrate, antirépublicaine, et nostalgique de l'Ancien Régime ; elle détestait Napoléon III[5] (op. cit., p 45) et ouvrit à son mari les portes des salons du faubourg Saint-Germain.

Elle-même reçoit, au château de Ferrières[5],[6], puis dans leur hôtel particulier au 19 rue d'Artois (actuelle rue Laffitte)[7], quatre fois par semaine avec un bal du samedi soir[3] où l'on croisait notamment les peintres, écrivains et musiciens célèbres comme Delacroix, Balzac, Berlioz, Rossini, Chopin, Heine, Liszt, Puccini, Meyerbeer, Maurice Schlesinger.

Pourtant sa mondanité ne l'empêchera pas de rester fidèle à la tradition juive[8].

Après la mort de James, elle passe chaque année plusieurs mois à Cannes, où elle crée des fondations et institutions comme à Paris[2]. Elle meurt au château de Boulogne et est enterrée au cimetière du Père-Lachaise (7e division).

Philanthropie modifier

Le couple de James et Betty s'investit dans des fondations et institutions philanthrophiques, notamment dans le domaine des soins aux malades. C'est ainsi qu'est créé l’hôpital Rothschild, rue Picpus, ouvert en 1852[9], puis l'hôpital de Berck, à l'instar de celui de l'Assistance Publique[10],[11]. La baronne fut particulièrement remarquée pour son mécénat et sa philanthropie. Elle s'est beaucoup investie dans des œuvres de bienfaisance : les dispensaires anti-tuberculeux, les premiers logements sociaux de Paris et les aides apportées à l’Assistance Publique[3]. Le Congrès international des nurses (ICN), qui se tient à Paris, du 18 au 20 juin 1907, fera la visite de ses réalisations dans la capitale.

Postérité modifier

La Baronne James de Rothschild est un portrait peint par Jean-Auguste-Dominique Ingres, en 1848. En 2007, le tableau est le sujet du roman de Pierre Assouline, Le Portrait. Le tableau fait partie des collections de la famille Rothschild.

Distinctions modifier

Bibliographie modifier

Références modifier

  1. « Betty von Rothschild (1805-1886) | Rothschild Family », sur family.rothschildarchive.org (consulté le )
  2. a et b (en) « Betty von Rothschild (1805-1886) », sur family.rothschildarchive.org (consulté le )
  3. a b et c « http://www.bnf.fr/documents/dp_rothschild.pdf »
  4. « L'entourage de Betty de Rothschild », sur bettyderothschild.blogspot.fr (consulté le )
  5. a et b Véronique Prat, « Rothschild, un certain art de vivre », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le )
  6. Julie Malaure, « Le "Hall du château de Ferrières" ou le pur Rothschild bling-bling », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « 19, rue Laffitte , Paris, France », sur family.rothschildarchive.org (consulté le )
  8. « http://www.akadem.org/medias/documents/Judaisme-Rothschild_4.pdf »
  9. « http://blogs.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/113/files/2013/04/116_Rothschild.pdf »
  10. « http://en.calameo.com/read/004051247ba337aaafe64 »
  11. « http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/mersri_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=IA62001247 », sur www.culture.gouv.fr (consulté le )
  12. « Histoire des hôpitaux de Berck. I- Hôpital Nathanael de Rothschild », calameo.com,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe modifier

Liens externes modifier