Beta Canis Minoris

étoile de la constellation du Petit Chien
Beta Canis Minoris
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 07h 27m 09,0s
Déclinaison 8° 17′ 22″
Constellation Petit Chien
Magnitude apparente 2,89

Localisation dans la constellation : Petit Chien

(Voir situation dans la constellation : Petit Chien)
Canis Minor IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral B8Ve
Indice U-B −0,28
Indice B-V −0,09
Variabilité Gamma Cassiopeiae
Astrométrie
Vitesse radiale +22 km/s
Mouvement propre μα = −50,28 mas/a
μδ = −38,45 mas/a
Parallaxe 19,16 ± 0,85 mas
Distance 170 al
(52,2 pc)
Magnitude absolue −0,70
Caractéristiques physiques
Masse M
Rayon R
Luminosité 250 L
Température 11 500 K

Autres désignations

Gomeïsa, Algomeyla, Gomelza, β CMi, 3 CMi (Flamsteed), HR 2845, HD 58715, BD+08 1774, SAO 115456, CCDM J07272 +0818AB, FK5 285, HIP 36188[1]

Beta Canis Minoris, en abrégé β CMi, en français Bêta du Petit Chien, est une étoile de la constellation du Petit Chien. Elle porte également le nom traditionnel Gomeïsa ou al-Gomeïsa.

Beta Canis Minoris est une étoile bleu-blanc de la séquence principale chaude de type spectral B8Ve et de magnitude apparente 2,9, aisément visible à l'œil nu. Elle est légèrement variable, et appartient à la catégorie des étoiles variables de type Gamma Cassiopeiae. Cette étoile est en rotation rapide et est entourée par un disque de matière, dont les émissions sont fortement chauffées.

NomsModifier

Gomeisa le nom propre de l'étoile qui a été approuvé par l'Union astronomique internationale le [2]. Il s'agit d'un nom traditionnel qui provient vraisemblablement du mot arabe al-ghumaisa’ (« celle aux yeux larmoyants »), apparenté au nom arabe moderne pour Procyon, غموص ghumūş.

En astronomie chinoise, β Canis Minoris fait partie de Nanhe, un sous-groupe de l'astérisme Nan bei he représentant deux petites vallées en bordure de la rivière céleste Tianhe (en fait la Voie lactée).

Notes et référencesModifier

  1. (en) * bet CMi -- Be Star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. (en) « Table 1: Star Names Approved by WGSN as of 20 July 2016 », Bulletin of the IAU Working Group on Star Names, no 1,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le 24 août 2016).

Liens externesModifier