Ouvrir le menu principal
Bernhard Wiegandt
Bernhard Wiegandt - Rua São Clemente, Rio de Janeiro.jpg
Rua São Clemente, Rio de Janeiro
Naissance
Décès
Nom de naissance
Bernhard Friedrich Wilhelm Wiegandt
Nationalité
Allemagne
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Élève

Bernhard Wiegandt, né le 13 mai 1851 à Cologne et mort le 28 mars 1918 à Brême, est un peintre et un aquarelliste allemand.

BiographieModifier

Wiegandt, fils d'un charpentier, est orphelin jeune. Il suit les cours de dessins de Johannes Niessen, historien de l'art et conservateur du Musée Wallraf-Richartz à Cologne ; en 1870-1873, il se forme comme décorateur de théâtre à Berlin et travaille comme scénographe pour le théâtre à Hanovre.

Il effectue un séjour au Brésil de 1875 à 1880 ; il y peint à l'aquarelle des paysages.

De retour en Allemagne, il continue ses études à l'Académie des beaux-arts de Düsseldorf puis à Académie des beaux-arts de Munich où il est élève de Gyula Benczúr et de Ludwig von Löfftz [1].

Wiegandt s'installe à Brême où il enseigne jusqu'en 1910 comme professeur d'art ; il a eu quelques étudiants célèbres, comme Paula Modersohn-Becker en 1893-1894. Il peint des portraits et des paysages, grave des vues de Brême et a une activité d'illustrateur et de restaurateur.

Œuvres en collection publiqueModifier

  • Belém, aquarelle, Museu de Arte do Rio (MAR), Brésil, Rio de Janeiro (don de Max Perlingeiro).

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (de) Gerhard Gerkens, Wiegandt. Erinnerungsausstellung, 20. August bis 10. September 1984 in der Sparkasse in Bremen, Brême,
  • (de) Herbert Schwarzwälder, « Bernhard Wiegandt », dans Das Große Bremen-Lexikon, Brême, Temmen, (ISBN 3-86108-693-X)
  • Thieme-Becker, vol. 35, p. 529.
  • E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris 1999, vol. 3, p. 595.
  • (de) Christel M. Schröder, « Wiegandt, Bernhard Friedrich Wilhelm », dans Bremische Biographie 1912–1962, Brême, , p. 558

Liens externesModifier