Bernard Huet

architecte et urbaniste français

Bernard Huet
Présentation
Nom de naissance Bernard Yves Huet
Naissance
Quinhon, Indochine française
Décès (à 69 ans)
Paris, France
Nationalité française
Activités architecte
enseignant à UP8
rédacteur en chef de L'Architecture d'aujourd'hui (1974-77)
Diplôme DPLG (1962)
Master of Architecture (1964)
Formation Beaux-Arts (atelier Louis Arretche)
Politecnico di Milano
Université de Pennsylvanie (Louis Kahn)
Œuvre
Réalisations réaménagement de la place de la Bataille-de-Stalingrad
réaménagement de l'avenue des Champs-Élysées
parc de Bercy
Distinctions Prix de l'Académie d'Architecture (1954)
Grand Prix de la critique architecturale (1983)
Grand Prix de l'urbanisme et de l'art urbain (1993)
médaille de l'urbanisme (1995)
commandeur des Arts et Lettres (1997)
chevalier de la Légion d'honneur (2001)
Publications Anachroniques d'architecture

Bernard Huet est un architecte et urbaniste français né le à Quinhon en Indochine française (actuelle Quy Nhom au Viêt Nam), et mort le à la Pitié-Salpêtrière à Paris[1].

BiographieModifier

Après avoir étudié l'architecture à l'école nationale supérieure des beaux-arts dans l'atelier Louis Arretche, Il obtient son diplôme d'architecte DPLG en 1962. Il poursuit ses études au Politecnico di Milano, puis à Philadelphie (Université de Pennsylvanie) auprès de Louis Kahn où il obtient un Master of Architecture en 1964.

À son retour en France, peu après mai 1968, il fonde l'unité pédagogique 8 (UP8)[2], où il enseigne jusqu'à sa retraite en 1998, tout en acceptant des invitations à enseigner dans de nombreuses écoles étrangères. Il y prône le « retour à la ville historique »[3] par opposition à la « ville fonctionnelle » du mouvement moderne.

Il a été rédacteur en chef de la revue L'Architecture d'aujourd'hui de 1974 à 1978. Bernard Huet est membre du jury international chargé, en 1983, de choisir l'architecte pour l'Opéra de la Bastille.

RéalisationsModifier

PublicationsModifier

  • 1981 : Le Creusot, naissance et développement d'une ville industrielle 1782-1914, avec Christian Devillers, éd. Champ Vallon, coll. Milieux, préface de Louis Bergeron, 287 pages (ISBN 2903528128)
  • 1981 : Anachroniques d'architecture, éd. Archives d'architecture moderne, Bruxelles, 179 pages (ISBN 2871430209).
  • 2003 : Sur un état de la théorie de l’architecture au XXe siècle, éd. : Quintette, 2003, 61 pages (ISBN 2868501141).

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Mort de l'architecte Bernard Huet », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. Actuellement école nationale supérieure d'architecture de Paris-Belleville.
  3. JDA123 - Architecture et urbanisme
  4. Commission du Vieux-Paris, « Commission du Vieux Paris, séance plénière du 30/01/2020 », sur paris.fr, (consulté le )
  5. Brest Métropole, « Place de la liberté à Brest » (consulté le )
  6. « Marseille : le nouveau parc du 26e Centenaire s’ouvre sur le monde », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Cité de l'architecture, « Exposition : Bernard Huet (1932-2001) L'architecture, mémoire de la ville », sur citedelarchitecture.fr (consulté le )
  8. Décret du 30 décembre 2000 portant promotion et nomination
  9. Archives des nominations et promotions dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Liens externesModifier