Ouvrir le menu principal

Place de la Victoire (Clermont-Ferrand)

place de Clermont-Ferrand, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place de la Victoire.

Place de la Victoire
Image illustrative de l’article Place de la Victoire (Clermont-Ferrand)
De haut en bas : partie occidentale de la place de la Victoire ; portail méridional de la cathédrale de Clermont et partie septentrional de la place.
Situation
Coordonnées 45° 46′ 42″ nord, 3° 05′ 09″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Ville Blason ville fr ClermontFerrand (PuyDome).svg Clermont-Ferrand

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Place de la Victoire

Géolocalisation sur la carte : Clermont Auvergne Métropole

(Voir situation sur carte : Clermont Auvergne Métropole)
Place de la Victoire

La place de la Victoire est une place située à Clermont-Ferrand, sur le plateau central. Elle forme le cœur du centre historique de la ville.

Sommaire

HistoriqueModifier

La place de la Victoire s'inscrit comme le centre historique de la ville de Clermont depuis l'Antiquité. Le forum de la cité d'Augustonemetum était situé à l'emplacement actuel de la place comme l'atteste notamment les opérations archéologiques[1]'[2],[3]. De nombreuses caves et souterrains sont présents sous la place et témoignent des différentes phases d'occupations de la place à travers les siècles[4]. Certains de ces éléments sont inscrits aux monuments historiques comme une galerie romaine courant sous la place[5].

L'actuelle place de la Victoire a été construite après la Révolution française en détruisant le palais des évêques de Clermont et le quartier médiéval qui l'occupait entre-temps. En effet, il a fallu attendre que les bâtiments ecclésiastiques, qui la couvraient, deviennent propriété nationale pour pouvoir dégager cet espace. La maison natale de Blaise Pascal était située tout contre ces anciens bâtiments de l'évêché.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

On y trouve plusieurs édifices emblématiques de la ville :

De nombreux bars, terrasses et restaurants entourent la place. Elle accueille également certains évènements comme des spectacles ou le marché de Noël.

Notes, sources et référencesModifier

  1. Emmanuel Grélois, « D'Augustonemetum à Clermont-Ferrand : étude morphologique », Archéologie de l’espace urbain, Tours, Presses universitaires François-Rabelais,‎ , p. 67-77 (ISBN 9782869063112, lire en ligne)
  2. « Le forum - Augustonemetum », sur http://www.augustonemetum.fr/ ; collectif de chercheurs pour l'étude d'Augustonemetum
  3. Hélène Dartevelle, « Atlas de la ville antique d'Augustonemetum et de ses abords », Archéologie de la France - Informations,‎ (ISSN 2114-0502, lire en ligne)
  4. Michel Astier, « Un patrimoine enfoui qui refait surface, les caves de la butte du vieux Clermont », Bïzà Neirà, no 110,‎ (ISSN 0398-9453)
  5. Notice no PA00091996, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Passelaigue, Histoire des rues de Clermont et Montferrand, Éd. de Borée, 1997. (ISBN 9782908592580)
  • Louis Saugues, Louis et Philippe Deteix, Histoires de rues : guide alphabétique des noms de rues de la ville de Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand, Ville de Clermont-Ferrand, 1995, 143 p.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier