Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Belgica prima et Belgica secunda

(Redirigé depuis Belgica prima)
Belgica prima

Belgica prima et Belgica secunda sont deux anciennes provinces romaines créée par l'empereur Dioclétien, située sur les territoires actuels de la France, de la Belgique, du Luxembourg et de l'Allemagne.

HistoireModifier

Dans un contexte de réorganisation territorial, Dioclétien crée, en 297[1], de nouvelles structures administratives, militaires et économiques dans l'empire romain. Il divise le territoire en diocèses, eux-mêmes subdivisés en provinces. Le diocèse des Gaules (diocesis Galliae) compte alors huit provinces avec Trèves comme chef-lieu[2] .

L'ancienne province Galia Belgica est divisée en deux :

  • Belgica prima[3] (Belgique première) dont Trèves est la capitale;
  • Belgica secunda[4] (Belgique seconde) avec Reims pour capitale.

GéographieModifier

Belgica prima se situe au sud de Belgica secunda. Elle s'étend sur les territoires actuels des départements français des Vosges, du nord de la Haute-Marne, de la Meuse, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, la partie sud du Luxembourg, l'extrême sud de la province belge de Luxembourg, une grande partie nord du land allemand Rhénanie-Palatinat et une petite partie sud-ouest du land Hesse.

Belgica secunda est la province la plus au nord. Plus étendue, elle regroupe les territoires actuels des départements français des Ardennes, de la Marne, du nord de l'Aube, de l'Aisne, de l'Oise, de la Somme, du Pas-de-Calais, du Nord, les provinces belges de Hainaut, de Namur, de Flandre-Occidentale, de Flandre-Orientale, du Brabant wallon et la partie ouest du Brabant flamand et la région de Bruxelles-Capitale.

 
Belgica secunda

Notes et référencesModifier