Bec-ouvert africain

oiseau

Anastomus lamelligerus

Bec-ouvert africain
Description de cette image, également commentée ci-après
Anastomus lamelligerus
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Ciconiiformes
Famille Ciconiidae
Genre Anastomus

Espèce

Anastomus lamelligerus
Temminck, 1823

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Bec-ouvert africain (Anastomus lamelligerus) ou cigogne à bec-ouvert d'Afrique, est une espèce d'échassier appartenant à la famille des Ciconiidae.

DescriptionModifier

Le bec-ouvert africain est un oiseau d'environ 80 centimètres de couleur noire, avec des reflets métalliques. Ce qui le caractérise est la forme de son bec : deux mandibules qui ne se touchent qu'à la base et à la pointe du bec. Cette forme est la conséquence de son adaptation à son régime alimentaire, il se nourrit principalement d'escargots qu'il extirpe de leur coquille grâce à cette forme particulière de bec qui sert de "pince à escargot". Au milieu, la partie supérieure est dotée de cornée. Comme les autres cigognes il produit des claquement de bec lors des parades amoureuses. Le jeune possède un pelage terne et plus clair, son bec est droit, il se courbera au cours de sa croissance.

Il existe une espèce similaire, au plumage blanc, le bec-ouvert indien (Anastomus oscitans).

 
Bec-ouvert africain (Bangweulu, Zambie).

HabitatModifier

On le retrouve sur tout le territoire africain, à l'exception du Maghreb. Il est également présent à l'ouest de Madagascar. Il vit dans les zones plantées d'arbres, les lacs et les régions palustres. Il se nourrit de petits escargots qu'il extrait de leur coquille grâce à son bec.

ReproductionModifier

L'espèce niche sur les arbres au milieu de buissons généralement proche d'une étendue d'eau. La saison de reproduction dure d'août à mai, avec un pic entre janvier et mars.

Sous-espècesModifier

Cet oiseau est représenté par deux sous-espèces :

  • Anastomus lamelligerus lamelligerus Temminck, 1823 ;
  • Anastomus lamelligerus madagascariensis Milne-Edwards, 1880.

BibliographieModifier

  • Guide vert du Oiseaux du monde, Solar

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :