Bataille de Dyrham

bataille de 577 entre les anglo-saxons de l'ouest et les britanniques celtiques

La bataille de Dyrham ou de Deorham est une bataille opposant les Anglo-Saxons du Wessex aux Bretons de l'ouest. Elle s'est déroulée en 577 sur la colline de Hinton Hill, près de l'actuel village de Dyrham (Gloucestershire), à quelques kilomètres au sud de Bath. Elle se solde par une victoire des Saxons.

Bataille de Dyrham
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de 1882 montrant la zone où s'est déroulée la bataille, entre Bath au sud et Sodbury au nord.
Informations générales
Date 577
Lieu Hinton Hill, près de Dyrham dans le Gloucestershire
Issue victoire saxonne
Belligérants
BretonsOuest-Saxons
Commandants
Conmagil †
Condidan †
Farinmagil †
Ceawlin
Cuthwine
Coordonnées 51° 29′ 20″ nord, 2° 22′ 06″ ouest

La Chronique anglo-saxonne est la seule source à mentionner la bataille de Dyrham. Elle indique que les Anglo-Saxons sont menés par Ceawlin et son fils Cuthwine, et que trois rois bretons sont tués pendant l'affrontement. Ces rois sont appelés Conmagil ou Cunomagulus, Cynheiddon ou Condidan et Farinmagil ou Ffernfael[1],[2].

Leur victoire permet aux Anglo-Saxons d'occuper les points stratégiques d'Aquae Sulis (Bath), Glevum (en) (Gloucester) et Corinium Dobunnorum (Cirencester). En atteignant le canal de Bristol, ils isolent les Bretons du pays de Galles de ceux de Cornouailles et de Domnonée[3], bien que les voies de communication maritimes, par la Severn ou la mer d'Irlande, restent très utilisées.

RéférencesModifier

  1. (en) Keith Pauling, Discovering The Cotswold Way
  2. (en) Edwin Guest, Origines Celticae (a Fragment) and Other Contributions to the History of Britain, Volume 1, Ardent Media, , p. 283-285
  3. Swanton 1996, p. 18-19.

BibliographieModifier

  • (en) Michael Swanton (trad.), The Anglo-Saxon Chronicle, New York, Routledge, , 363 p. (ISBN 0-415-92129-5).