Bataille de Dongxing

Bataille de Dongxing

Informations générales
Date 12e mois lunaire de 252
Lieu Dongxing (東興), Sud-Est de l'actuelle ville de Chaohu, Anhui)
Issue Victoire tactique du Wu
Belligérants
royaume de Weiroyaume de Wu
Commandants
Sima Zhao
Zhuge Dan
Guanqiu Jian
Wang Chang
Zhuge Ke
Ding Feng
Forces en présence
70,000[1]40,000[2]

Guerres des Trois Royaumes

Batailles

Yiling/Xiaoting - Campagne contre le Wu - Campagne du Sud - Hefei (231) - Hefei (233) - Expéditions de Zhuge Liang - Hefei (234) - Shiting - Liaodong - Offensive du Wu - Xingshi - Koguryo - Gaoping - Expéditions de Jiang Wei (Didao) - Dongxing - Hefei (253) - Shouchun - Cao Mao - chute du Shu - Zhong Hui - Chute du Wu

La bataille de Dongxing a lieu durant le 12e mois lunaire de l'année 252, pendant la période des Trois Royaumes de l'Histoire de la Chine. Elle oppose le royaume de Wei au royaume de Wu et s’achève par une victoire tactique du Wu.

Situation avant la batailleModifier

Dès 211, Sun Quan, le premier empereur du Wu, donne l'ordre de construire à Ruxu[3] des fortifications et des systèmes de défenses, pour contrer une éventuelle attaque de son rival, Cao Cao[4]. En 230, Sun Quan fait également construire un barrage à Dongxing, pour contenir les eaux du lac Chao, tout proche[5]. Sun Quan meurt en 252 et c'est son fils Sun Liang qui devient le nouvel empereur du Wu. Comme le nouvel empereur n'a que neuf ans, c'est le Grand Tuteur (太傅) Zhuge Ke qui détient la réalité du pouvoir. Et lors du 10e mois lunaire de la même année, c'est ce dernier qui donne l'ordre de commencer de nouveaux travaux au barrage de Dongxing; pour l'agrandir jusqu’à ce qu'il touche les collines environnantes, et rajouter deux châteaux au milieu de la structure. Zhuge Ke fait mettre 1000 hommes en garnison dans chaque château et en confie la garde à Quan Duan (全端) et Liu Lue. Ceci fait, il repart à la capitale du Wu avec le reste des troupes chargées de la protection du chantier[6],[7].

PréparatifsModifier

La cour du Wei se sent humiliée par les agrandissements du barrage de Dongxing, qui empiètent sur son territoire. Le général Zhuge Dan propose à Sima Shi, le régent du Wei, un plan pour contrer le Wu. Le régent le reçoit et valide son plan[8]. Lors du 11e mois lunaire de 252, la cour impériale du Wei convoque Wang Chang, Guanqiu Jian, Zhuge Dan et Hu Zun (胡遵), pour leur confier la mission d'attaquer le Wu sur trois fronts. Wang Chang doit attaquer Jiangling[9]; Guanqiu Jian doit lui attaquer Wuchang[10],[11] pendant que Zhuge Dan et Hu Zun prennent la tête de 70000 soldats et se rendent à Dongxing pour attaquer les deux châteaux et endommager le barrage[1],[12].

Lorsque la cour du Wu apprend la nouvelle de l'attaque du Wei, Zhuge Ke prend la tête de 40000 hommes[2] pour contrer Zhuge Dan[13]. Hu Zun (胡遵) donne l'ordre à ses hommes de construire des ponts flottants pour atteindre le barrage et les divise en deux groupes pour attaquer les deux châteaux. Malgré ces préparatifs, les châteaux, construits sur des hauteurs, restent difficiles d’accès[14].

Les généraux du Wu disaient que "Quand l'ennemi vas apprendre que le Grand Tuteur (Zhuge Ke) vient pour prendre personnellement la tête des opérations, ils se replieront dès qu'ils le verront arriver sur les berges."[15] De tous, Ding Feng est le seul à tenir un discours différent "Non. Ils procèdent à de grands mouvements de troupes sur leurs territoires. Ils sont prêts et ont mobilisé des troupes en grand nombre venant de Xu et Luo, pourquoi repartiraient-ils les mains vides? Ne vous imaginez pas que l'ennemi ne viendra pas, nous devons nous préparer pour la bataille."[16] Lorsqu'il arrive à Dongxing, Zhuge Ke nomme Ding Feng, Liu Zan (留贊), Lü Ju et Tang Zi responsables de l'avant-garde[17]. Ces derniers se mettent en marche vers l'ouest, à travers un terrain montagneux[18], mais Ding Feng les avertit que, "Nous avançons trop lentement. Si l'ennemi s'installe sur une position avantageuse, il sera difficile de le vaincre." Il prend alors la tête d'un groupe de 3000 soldats, et avance rapidement en prenant un chemin différent de celui du gros des troupes du Wu[19].

La batailleModifier

À cette époque de l'année, des vents violents soufflent depuis le nord. Ding Feng et ses hommes arrivent à la frontière en deux jours et prennent le contrôle de la digue de Xu (徐塘). Nous sommes alors en plein hiver et la neige tombe. Les officiers du Wei ne sont pas sur leurs gardes et sont en train de boire pour se réchauffer. Profitant de l'occasion, et malgré la taille réduite de son détachement, Ding Feng rassemble ses hommes et leur dit : "Aujourd'hui est le jour où nous allons gagner des titres et des récompenses!" Il leur donne ensuite l'ordre de s'équiper légèrement en enlevant leurs armures et leur casques, en déposant leurs lances et leurs ji; pour attaquer l'ennemi en étant équipés uniquement de boucliers et d'épées[20],[21]. Devant un tel spectacle, les soldats du Wei rient au lieu de se préparer au combat et, après d'âpres combats, Ding Feng et ses hommes réussissent à détruire le camp du Wei. Au même moment, une autre armée du Wu, sous les ordres de Lü Ju, arrive sur le champ de bataille et prête main-forte à Ding Feng[22]. Complètement stupéfaits par ces deux assauts surprise, les troupes du Wei sombrent dans le chaos. Beaucoup de soldats du Wei se ruent sur les ponts flottants pour les traverser, mais ils finissent par s'effondrer. Les hommes tombent dans l'eau et se marchent les uns sur les autres en tentant de rejoindre la rive[23]. Parmi les pertes du Wei, on compte Huan Jia (桓嘉), le fils de Huan Jie et Administrateur de Yue'an (樂安)[24],[25], ainsi que Han Zong, un général du Wu qui avait fait défection et qui dirigeait l'avant-garde du Wei. À la fin des combats, Zhuge Ke décapite le cadavre de Han Zong et envoie sa tête au temple de Sun Quan[26],[27].

ConséquencesModifier

Quand Wang Chang et Guanqiu Jian sont mis au courant de la défaite du Wei à Dongxing, ils brûlent leurs campements et se replient immédiatement. Une fois les survivants revenus au Wei, de nombreux officiels de la cour impériale demandent la démission ou la destitution des généraux, comme punition pour leur échec. En réponse à ces demandes, Sima Shi leur dit "Je n'ai pas écouté Gongxiu[28], ce qui a provoqué cette situation. C'est ma faute. En quoi les généraux ont-ils mal fait ?" Par contre, Sima Zhao, le jeune frère de Sima Shi, qui s'occupait de superviser les opérations, perd son titre de noblesse[29],[30].

De son côté, l'armée du Wu récupère une grande quantité d'équipements et de vivres laissés sur place par le Wei et rentre triomphalement à la capitale. Zhuge Ke reçoit le titre de Marquis de Yangdu (陽都侯) et est nommé Gouverneur (牧) des provinces de Jing et Yang. Il reçoit également 1000 jin d'or, 200 chevaux de race ainsi que 10000 rouleaux de soie et 10000 rouleaux de tissus[31]. Ding Feng est promu "Général Qui Élimine les Bandits" (滅寇將軍) et reçoit le titre de Marquis d'un village (都亭侯)[32].

Ordre de batailleModifier

L'armée du Wei

  • Le Général Qui Pacifie l'Est (安東將軍) Sima Zhao supervise la campagne.
  • Le Général Vétéran Qui Attaque le Sud (征南大將軍) Wang Chang attaque Jiangling (江陵; ce qui correspond à l'actuel Xian de Jiangling, Hubei).
  • Le Général Qui Garde le Sud (鎮南將軍) Guanqiu Jian attaque Wuchang (武昌; ce qui correspond à l'actuelle ville de Ezhou, Hubei).
  • Le Général Qui Attaque l'Est (征東將軍) Hu Zun (胡遵) commande 70000 hommes pour attaquer Dongxing.
    • Le Général Qui Garde l'Est (鎮東將軍) Zhuge Dan
    • l'Administrateur de Yue'an (樂安太守) Huan Jia (桓嘉)
    • Han Zong (韓綜) à l'avant-garde.

L'armée du Wu

  • le Grand Tuteur (太傅) Zhuge Ke se rend à Dongxing avec une armée de 40000 hommes pour repousser l'attaque du Wei.
    • Le Général (冠軍將軍) Ding Feng prend la tête d'une escouade de 3000 hommes pour attaquer le camp du Wei.
    • le Général de la Droite (右將軍) Lü Ju
    • le Colonel de Cavalerie (屯騎校尉) Liu Zan (留贊)
    • Tang Zi

Notes et référencesModifier

  1. a et b (魏以吳軍入其疆土,恥於受侮,命大將胡遵、諸葛誕等率眾七萬,欲攻圍兩塢,圖壞堤遏。) Sanguozhi vol. 64.
  2. a et b (恪興軍四萬,晨夜赴救。) Sanguozhi vol. 64.
  3. 濡須; situé au nord du Xian de Wuwei, Anhui
  4. (十六年,權徙治秣陵。明年,城石頭,改秣陵為建業。聞曹公將來侵,作濡須塢。) Sanguozhi vol. 47.
  5. (初,權黃龍元年遷都建業。二年築東興堤遏湖水。) Sanguozhi vol. 64.
  6. (恪以建興元年十月會眾於東興,更作大堤,左右結山俠築兩城,各留千人,使全端、留略守之,引軍而還。) Sanguozhi vol. 64.
  7. (漢晉春秋曰:初,孫權築東興堤以遏巢湖。後征淮南,壞不復修。是歲諸葛恪帥軍更於堤左右結山,挾築兩城,使全端、留略守之,引軍而還。) annotations tirées du Han Jin Chunqiu et incluses dans le vol.4 du Sanguozhi.
  8. (諸葛誕言於司馬景王曰:「致人而不致於人者,此之謂也。今因其內侵,使文舒逼江陵,仲恭向武昌,以羈吳之上流,然後簡精卒攻兩城,比救至,可大獲也。」景王從之。) annotations tirées du Han Jin Chunqiu et incluses dans le vol.4 du Sanguozhi.
  9. 江陵; ce qui correspond à l'actuel Xian de Jiangling, Hubei
  10. 武昌; ce qui correspond à l'actuelle ville de Ezhou, Hubei
  11. (冬十一月,詔征南大將軍王昶、征東將軍胡遵、鎮南將軍毌丘儉等征吳。) Sanguozhi vol. 4.
  12. (魏遣諸葛誕、胡遵等攻東興,諸葛恪率軍拒之。) Sanguozhi vol. 55.
  13. Ding Feng biography. Wei sent Zhuge Dan and Hu Zun..."
  14. (遵等敕其諸軍作浮橋度,陳於堤上,分兵攻兩城。城在高峻,不可卒拔。) Sanguozhi vol. 64.
  15. (諸將皆曰:"敵聞太傅自來,上岸必遁走。") Sanguozhi vol. 55.
  16. (奉獨曰:"不然。彼動其境內,悉許、洛兵大舉而來,必有成規,豈虛還哉?無恃敵之不至,恃吾有以勝之。") Sanguozhi vol. 55.
  17. (恪遣將軍留贊、呂據、唐咨、丁奉為前部。) Sanguozhi vol. 64.
  18. (及恪上岸,奉與將軍唐咨、呂據、留贊等,俱從山西上。) Sanguozhi vol. 55.
  19. (奉曰:"今諸軍行遲,若敵據便地,則難與爭鋒矣。"乃辟諸軍使下道,帥麾下三千人徑進。) Sanguozhi vol. 55.
  20. (時北風,奉舉帆二日至,遂據徐塘。天寒雪,敵諸將置酒高會,奉見其前部兵少,相謂曰:"取封侯爵賞,正在今日!"乃使兵解鎧著冑,持短兵。) Sanguozhi vol. 55.
  21. (時天寒雪,魏諸將會飲,見贊等兵少,而解置鎧甲,不持矛戟。) Sanguozhi vol. 64.
  22. (敵人從而笑焉,不為設備。奉縱兵斫之,大破敵前屯。會據等至,魏軍遂潰。) Sanguozhi vol. 55.
  23. (但兜鍪刀楯,夥身緣遏,大笑之,不即嚴兵。兵得上,便鼓噪亂斫。魏軍驚擾散走,爭渡浮橋,橋壞絕,自投於水,更相蹈藉。) Sanguozhi vol. 64.
  24. (嘉尚升遷亭公主,會嘉平中,以樂安太守與吳戰於東關,軍敗,沒,諡曰壯侯。) Sanguozhi vol. 22.
  25. (樂安太守桓嘉等同時並沒,死者數萬。) Sanguozhi vol. 64.
  26. (東興之役。綜為前鋒,軍敗身死,諸葛恪斬送其首,以白權廟。) Sanguozhi vol. 55.
  27. (故叛將韓綜為魏前軍督,亦斬之。) Sanguozhi vol. 64.
  28. Il s'agit du prénom social de Zhuge Dan
  29. (尋進號都督,統征東將軍胡遵、鎮東將軍諸葛誕伐吳,戰於東關。二軍敗績,坐失侯。) Jin Shu vol. 2.
  30. (漢晉春秋曰:毌丘儉、王昶聞東軍敗,各燒屯走。朝議欲貶黜諸將,景王曰:「我不聽公休,以至於此。此我過也,諸將何罪?」悉原之。時司馬文王為監軍,統諸軍,唯削文王爵而已。) annotations tirées du Han Jin Chunqiu et incluses dans le vol.4 du Sanguozhi.
  31. (獲車乘牛馬驢騾各數千,資器山積,振旅而歸。進封恪陽都侯,加荊揚州牧,督中外諸軍事,賜金一百斤,馬二百匹,繒布各萬匹。) Sanguozhi vol. 64.
  32. (遷滅寇將軍,進封都亭侯。) Sanguozhi vol. 55.

BibliographieModifier

Articles connexesModifier