Base de données lexicographiques panfrancophone

La Base de données lexicographiques panfrancophone (BDLP) est un dictionnaire terminologique qui fait l'objet d'un projet d'envergure internationale s'inscrivant dans l'entreprise du Trésor des vocabulaires français.

Les pays ou régions qui participent à ce projet sont l'Acadie, l'Algérie, les Antilles, la Belgique, le Burundi, la Centrafrique, le Congo-Brazzaville, la France, la Louisiane, Madagascar, le Maroc, la Nouvelle-Calédonie, le Québec, La Réunion, la Suisse et le Tchad.

HistoriqueModifier

Lancée en mars 2004 d’après les idées du professeur Bernard Quemada[1], la BDLP repose sur un travail de recherche permettant de décrire la diversité lexicale du français dans le monde[2], subventionné par l'Agence universitaire de la francophonie[3].

Notes et référencesModifier

  1. « La Dynamique du français à travers l’espace francophone à la lumière de la base de données lexicographiques panfrancophone », Revue de linguistique romane, no 69,‎ (lire en ligne)
  2. « Diversité des langues et plurilinguisme », Culture et Recherche, no 124,‎ hiver 2010-2011 (lire en ligne)
  3. « La base de données lexicographiques panfrancophone (BDLP) », sur Thot Cursus (consulté le 15 août 2015)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Claude Poirier, « Une représentation dynamique de la francophonie : la base de données lexicographiques panfrancophone », Québec français, no 134,‎ , p. 97-99 (lire en ligne [PDF])
  • Évariste Ntakirutimana, « Le projet Base de données lexicographiques panfrancophone du réseau : Étude du français en francophonie », Synergies Afrique des Grands Lacs, Gerflint, no 1 « La Recherche linguistique et littéraire dans la région des Grands Lacs : Problèmes et Perspectives »,‎ , p. 67-74 (lire en ligne [PDF])

Lien externeModifier