Bartolomé Carranza

Bartolomé Carranza
Bartolomé de Carranza (cropped).jpg
Portrait de Bartolomé Carranza.
Gravure de Juan Barcelón d'après un dessin de José Maea.
Fonction
Archevêque de Tolède
Archidiocèse de Tolède
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Bartolomé de CarranzaVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Ordre religieux
Consécrateurs
Antoine Perrenot de Granvelle, Martín Cuyper (d), Guillaume Hauwere (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Escudo de Bartolomé Carranza de Miranda.svg
Blason

Bartolomé Carranza (Miranda de Arga, 1503- Rome, au couvent de la Basilique de la Minerve, ) est un prêtre dominicain espagnol, théologien et archevêque de Tolède.

BiographieModifier

Il fait des études à l'Université d'Alcalá de Henares (1515-1520).

Professeur de théologie à Valladolid (1527), il est dénoncé à l'Inquisition dès 1530 pour son travail sur Érasme, sans aboutissement. Devenu professeur de philosophie (1530-1539), il visite Rome en 1539 comme maître de théologie du Studium generale à la Basilique de la Minerve.

Ayant la confiance de Paul III, il sert l'Inquisition comme censeur du texte biblique et, en 1546, il est envoyé par Charles Quint au concile de Trente. Puis, en 1554, il accompagne son élève Philippe d'Autriche en Angleterre où celui-ci devait épouser Marie Tudor dont il devient confesseur.

Nommé archevêque de Tolède en 1557, il assiste Charles Quint lors de sa dernière maladie et lui donne l'extrême-onction.

Un catéchisme qu'il avait composé étant incriminé de nouveau par l'Inquisition (1558), mis à l'Index, il est emprisonné dix ans au château Saint-Ange, à Rome. Aucune preuve n'étant trouvé de son hérésie, il est malgré tout forcé à abjurer et meurt sept jours après au couvent de la Basilique de la Minerve où il est inhumé.

ŒuvresModifier

  • Summa conciliorum, 1546
  • De necessaria residentia personali, 1547
  • Comentarios sobre el Catechismo, 1558

BibliographieModifier

  • H. Laugwitz, Bartholomäus Carranza, 1870
  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 471  
  • Carranza, Bartolomé, in Hugh Chisholm, Encyclopædia Britannica, vol.5, Cambridge University Press, 1911, p. 399–400 (Lire en ligne)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :