Bargny (Sénégal)

ville au Sénégal

Bargny
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Dakar
Département Rufisque
Maire Djibril Faye
Démographie
Gentilé Bargnois/Bargnoises
Population 60 898 hab. (2019)
Densité 8 700 hab./km2
Géographie
Coordonnées 14° 41′ 38″ nord, 17° 14′ 01″ ouest
Altitude m
Superficie 700 ha = 7 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte topographique du Sénégal
Bargny
Géolocalisation sur la carte : Sénégal
Voir sur la carte administrative du Sénégal
Bargny

Bargny est une commune du Sénégal, située sur la côte sud de la presqu'île du Cap-Vert, à une trentaine de kilomètres de Dakar avec laquelle elle tend à s'agglomérer habité à 92 % par les Lébous.

Géographie modifier

 
Érosion côtière.

La ville est située sur la petite côte sénégalaise à l'est de Rufisque et à 35 km de Dakar-Plateau par la route nationale RN1 ou par l'autoroute A1.

La ville est fortement exposée à la montée des eaux provoquée par le réchauffement climatique[1].

Histoire modifier

 
Ancien village de Bargny (AOF).

En 1933, Bargny fait partie de la commune mixte de Thiès[2], elle est rattachée à Rufisque en 1936. Après l'indépendance, la réforme administrative de 1964, place la localité dans la commune de Grand Dakar. La réorganisation administrative de la région du Cap-Vert en 1983, rattache Bargny à la commune de Rufisque-Bargny qui comprend les agglomérations de Rufisque, Bargny et les villages de Sendou et Minam[3]. La localité de Bargny, détachée de Rufisque est érigée en commune en [4].

Administration modifier

Bargny fait partie du département de Rufisque, une subdivision de la région de Dakar.

Les quartiers de Bargny : Ndiolmane, Ngouye Daga, Santhioub Guedji, Nguène, Bayé, Marnane, Ndiayène Ngoude, Darou 1, Mboth, Missirah Cité, Gouye Ndiandia, Gouye dioulankar, Ndiayene Bargny Guèdji, Ngounou, Ndiandia, Ndiaga Samba, Gorée, Minam, Sindou, Ndaldaly, Diamalaye, Kipp fenkone, Kipp carrière, Médinatoul Mounawara 1, Medinatoul mounawara 2, Castors 3 Sococim, Cité Khalifa Ababacar Sy, Darou 2, fass-tikh Darou 1, Darou 3, Wakhandé

Population modifier

Lors du recensement de 2002, la population était de 36 516 habitants.

En 2019, selon les projections de l'ANSD la population communale atteint 60 898 habitants[5]. Peuplé à 92 % par les Lébous qui dominent Bargny Guédj, Ngoude, Miname, Mboth, Médinatoul Mounawara et à 8 % par les Peuls ( Toucouleurs et Peuls-Guinéens) vers Finkone et Wakhandé

Économie modifier

La construction d'un port minéralier à Bargny fait partie des grands projets de l'État sénégalais. Cette nouvelle infrastructure serait principalement destinée aux trafics miniers — ceux qui existent déjà (par exemple les phosphates de Thiès et de Taïba) ou ceux en projet (les phosphates de Matam ou encore les minerais de fer et d'or du Sénégal oriental...). Les produits pétroliers à l'extérieur des jetées du Port de Dakar seraient également concernés. À noter une réelle menace foncière avec l'extension des carrières de la cimenterie SOCOCIM qui a engloutit toute la zone d'extension nord de Bargny. Au sud la ville se rétrécit avec l'avancée rapide de la mer aidée en cela par l'extraction à outrance du sable marin Et enfin à l'est le rétrécissement de la commune au bénéfice de celle nouvelle de Diamniadio.

Jumelages modifier

Personnalités nées à Bargny modifier

Notes et références modifier

  1. Rédaction, « Plongée dans une banlieue sénégalaise, prise en étau entre montée des océans et pollutions multiples », sur Basta ! (consulté le )
  2. Arrêté 18-80 du 1er Janvier 1933 du Gouverneur général de l'AOF
  3. Décret 83-1129 du 29 Octobre 1983
  4. Décret 90-1134 du 8 octobre 1990
  5. ANSD, Situation économique et sociale régionale, Dakar 2019, p.336

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie modifier

  • Serge Morin, « Le plateau de Bargny (Sénégal occidental) et son évolution au Quaternaire récent », dans Bulletin de l'IFAN, série A, t. XXXV, n° 4, , p. 764-814

Liens externes modifier