Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Welden.
Barbara Weldens
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
GourdonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité

Barbara Weldens est une chanteuse française autrice-compositrice-interprète née en 1982 dans l'Hérault et morte en 2017 à Gourdon.

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Barbara Weldens (née Jacquinot) est née le 17 avril 1982[1] dans l'Hérault[2]. Elle grandit dans le monde du cirque, dont ses parents font partie[3], y apprenant le jonglage, l’acrobatie, le trapèze. Elle écrit des poèmes et des chansons dès son enfance[3] puis, adolescente, apprend le piano et écoute Brel et Barbara qui lui inspireront sa plume.

Adulte, elle crée un spectacle de cirque qu'elle joue seule ou en groupe. Fin 2011, elle prend avec des amis la direction du Théâtre de Pierres, à Fouzilhon, formant le Collectif TDP[4].

Dans une ambiance de créativité pluridisciplinaire (théâtre, écriture, chant, musique…), elle écrit et compose Le grand H de l’homme. Elle rencontre Dany Lapointe, directrice du festival de chanson "Printival Boby Lapointe", qui devient sa manageuse et se consacre pleinement à son activité musicale[Quand ?]. Deux musiciennes, Marion Diaques et Barbara Hammadi[5], intègrent le projet.

En parallèle à son album solo, Barbara forme le groupe « Les Oies Blanches » en 2016, avec quatre autres musiciens, Sophie Benoit (accordéon), Élian Besson (basse), Frédéric Lefèvre (guitare), Christophe Seux (batterie)[6].

Barbara décrit Les Oies Blanches comme « une meute émotive, une musique rock qui s’est infestée de textes slamés, chantés, hurlés dans le tumulte de l’urgence. L’urgence de brûler ce qu’il reste de jeunesse juste avant qu’elle ne s’échappe. Un son balancé d’un seul mouvement franc, sans chichi. La batterie tabasse l’accord, la guitare se frotte à la basse et la voix passe la rampe pour conter les histoires éternelles, celles qui nous survivent, l’amour, l’enfance, la mort, la vie. »

Un projet clairement rock qui contraste avec son album solo, projet dont sort un album posthume en mai 2019.

Œuvre et récompensesModifier

En 2015, elle remporte le Tremplin Découverte Chanson de Pause Guitare, avec le prix des professionnels et le prix public. En 2016, son album bénéficie des arrangements-studio de Cédric Riche, Christophe Boucher et de Barbara Hammadi.

Fin 2016, elle remporte le 1er prix au Concours Jeunes Talents 2016 du Festival Jacques Brel, ainsi que le prix Révélation Scène de l’Académie Charles Cros[7] et le premier prix du Concours jeunes talents 2016 du Festival Jacques Brel[8].

Le 3 février 2017, son premier album studio, Le Grand H de l’homme[9], sort sous le Label Printival[10]. Sa voix était caractérisée par une tessiture grave et des roulements de r rappelant Brel[11].

DécèsModifier

Le , Barbara Weldens est en concert à Gourdon. Elle meurt sur la scène de l'église des Cordeliers dans le cadre du festival Léo Ferré[12], d'un arrêt cardio-respiratoire consécutif à une électrocution[13]. Elle chantait sur scène pieds nus, comme elle en avait l'habitude. Une enquête pour homicide involontaire est ouverte le 31 juillet 2017, après qu'un expert a confirmé des dysfonctionnements électriques sur la scène[14],[15].

Elle a été inhumée au cimetière de Fouzilhon le 29 juillet 2017 : une cérémonie d’adieu a eu lieu en fin d’après-midi dans son village d’adoption, en présence des habitants de la commune et du public du Théâtre de Pierres.

RéférencesModifier

  1. Sidne Crinchabou, « BARBARA WELDENS – DESTIN QU’AS-TU FAIT ? », sur gestasso.com, (consulté le 1er août 2017)
  2. « La chanteuse Barbara Weldens meurt sur scène à 35 ans », Actu-France.com, Sophie Vernet, 21 juillet 2017.
  3. a et b « La chanteuse Barbara Weldens décède subitement en plein concert. », Le Figaro, 20 juillet 2017.
  4. « L' EQUIPE | THÉÂTRE DE PIERRES », sur theatredepierres.com (consulté le 24 janvier 2018)
  5. « Barbara Weldens », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le 24 janvier 2018)
  6. « Les Oies Blanches », sur Zik Occitanie , LA Plate-Forme du Réseau Musical en Occitanie !!!, (consulté le 29 juillet 2019)
  7. « La Palmarès 2016 de l’Académie Charles Cros », sur France Musique (consulté le 21 juillet 2017)
  8. Festival Jacques Brel de Vesoul - Résultats
  9. Lewis Chambard, « Le grand H de l'homme, de Barbara Weldens », sur Mediapart (consulté le 21 juillet 2017)
  10. « Le grand H de l'homme - France Culture », sur France Culture (consulté le 24 janvier 2018)
  11. « Disparition de Barbara Weldens. », Libération, 20 juillet 2017.
  12. « La chanteuse Barbara Weldens meurt en plein concert », Le Monde, 20 juillet 2017.
  13. « La chanteuse héraultaise Barbara Weldens meurt brutalement en plein concert », sur France Bleu, (consulté le 20 juillet 2017)
  14. « Lot. Décès en plein concert de la chanteuse Barbara Weldens : l’électrocution confirmée », sur actu.fr, 24 juillet 2017
  15. Mort de Barbara Weldens : l'expert confirme des dysfonctionnements électriques. Le Midi Libre, 26 juillet 2017.

Liens externesModifier