Barbara Blaine

militante américaine

Barbara Blaine (1956-2017) est une militante américaine, fondatrice et présidente du Réseau des survivants, un groupe national de défense des victimes d'agression sexuelle cléricale.

Barbara Blaine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Présidente
Survivors Network of those Abused by Priests
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
UtahVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

BiographieModifier

Née à Toledo, dans l’Ohio, Barbara Ann Blaine déclare avoir été victime d'une agression sexuelle par un prêtre durant son enfance.

Diplômée en droit et en théologie, cette ancienne travailleuse sociale et avocate se spécialise dans la défense des droits de l’enfant. Fervente catholique, elle adopte un mode de vie précaire[1]. En 1988, elle fonde le Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP) une association d'aide aux victimes d'abus sexuels par des prêtres. Les premières réunions de son association ont lieu dans un refuge pour sans-abri, au sud de Chicago[2]. Barbara Plain contribue à médiatiser ses actions par exemple en transmettant à CNN une liste intitulée « Les Douze Salopards » des papes qui sont dénoncés sur la base des déclarations de victimes, d'articles de presse et de dépôts de plainte[3].

En février 2017, elle avait démissionné de ses fonctions, à la suite d'un litige avec une ancienne employée[4].

Elle décède le 24 septembre 2017, des suites d’une crise cardiaque durant ses vacances à Saint George , dans l'Utah.[5]

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Barbara Blaine Fought To Make The Church Safer For Children. She Will Be Missed. », sur https://www.huffingtonpost.com/, (consulté le )
  2. « Barbara Blaine, porte-parole des victimes américaines de pédophilie dans l’Église, est décédée », sur www.la-croix.com, (consulté le )
  3. « Pédophilie : douze cardinaux blacklistés par une association de victimes », sur leparisien.fr, (consulté le )
  4. (en) « Barbara Blaine », sur tributes.mudgeeguardian
  5. (en) Laurie Goodstein, « Barbara Blaine, Who Championed Victims of Priests' Abuse, Dies at 61 », New-York Times,‎