Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandon.

Un bandon (en grec byzantin βάνδον / bándon, banda au pluriel) est l'unité tactique de base de l'armée byzantine, comprenant entre 50 et 300 ou 400 hommes. Avec l'instauration du régime des thèmes (province civile et militaire), elle devient aussi la division administrative territoriale de base. Le nom vient du latin bandum (enseigne, bannière), terme qui a lui-même une origine germanique. Le terme de bandon est utilisé dès le VIe siècle. Dans l'armée byzantine du VIIIe au XIe siècle, le bandon constitue l'unité de base, cinq à sept banda constituant une turme, la subdivision majeure d'un thème byzantin. Chaque bandon est commandé par un komes (comte) et comprend 200 à 400 fantassins, un bandon de cavalerie comprend 50 à 100 hommes. À la différence des autres termes byzantins administratifs et militaires, il subsiste jusqu'aux derniers siècles de l'Empire byzantin et reste l'unité territoriale de base de l'Empire de Trébizonde jusqu'à sa chute en 1461.

BibliographieModifier