Ouvrir le menu principal

Bagne de Nice

bagne à Nice (Alpes-Maritimes)
Bagne
Caserne Lympia 01.jpg
Vue du bagne
Présentation
Type
Propriétaire
État
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Quai d'EntrecasteauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Alpes-Maritimes
voir sur la carte des Alpes-Maritimes
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nice
voir sur la carte de Nice
Red pog.svg
Emplacement du bagne sur le port

Le bagne de Nice est un établissement pénitentiaire, réservé aux travaux forcés. Entre 1770 et 1854, il peut héberger jusqu’à deux cents forçats. Il est situé à l’est du port de Nice, au fond du quai d’Entrecasteaux.

HistoriqueModifier

Dans le dernier quart du XVIIIe siècle[1] la maison de Savoie décide la construction d’un bagne pour loger une main d’œuvre proche du chantier du creusement des bassins du port. Le centre pénitentiaire se présente sous la forme d’un long bâtiment orienté nord-sud. Une galerie de rez-de-chaussée en pierre apparente (appelé en niçois « Lou barri lonc », le long mur) relie sur le dessus, en chaque extrémité, deux pavillons élevés de deux étages. Aujourd’hui seuls sont conservés le pavillon nord avec son clocheton et la galerie.

La suppression du port franc en 1851 amorce progressivement la fermeture du bagne. Les derniers détenus encore incarcérés (soixante six hommes et dix femmes) sont transférés en août 1887 aux nouvelles prisons, actuelle maison d’arrêt de Nice[2]. L'ensemble devient une caserne militaire jusqu'au début du XXe siècle. Actuellement, il est occupé par le Yacht Club de Nice et la Société nationale de sauvetage en mer.

Il est inscrit le au titre des monuments historiques[3].

Notes et référencesModifier

  1. Forum d'urbanisme et d'architecture, Nice, vivre les monuments historiques, catalogue d'exposition 2008, p. 91
  2. Le Petit Niçois du 17 août 1887
  3. « Ancienne caserne Lympia », notice no PA00080777, base Mérimée, ministère français de la Culture

BibliographieModifier

  • Michel Pierre, Le temps des bagnes, 1748-1953, Tallandier, 2017.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Ministère de la Culture - Banque d'images - DRAC PACA : Caserne Lympia (ancienne)