Le BMD-1 est un véhicule de combat d'infanterie soviétique en dotation dans les troupes aéroportées depuis 1969. Les spécialistes occidentaux ont appris son existence dès 1970. Le sigle BMD signifie Boyevaya Machina Desanta [en russe Боевая машина десантная (БМД)], soit littéralement véhicule de combat pour les troupes aéroportées[1]. Il peut être projeté par largage en parachute et bien qu'il ressemble au BMP-1, il est en fait beaucoup plus petit. Le BMD-1 était utilisé par les divisions aéroportées VDV de l'Armée rouge.

BMD-1
Un BMD-1 à Kaboul, Afghanistan, 1986
Un BMD-2 russe
Le BMD-3 (à gauche) est plus lourd et plus large comparé au BMD-2 et au BMD-1 (à droite).

DescriptionModifier

Le BMD-1 est constitué soit d'un canon de 73 mm avec 40 obus et soit de missiles AT-3 Sagger, soit des AT-4 Spigot ou des AT-5 Spandrel, ou encore d'une mitrailleuse coxiale PKT de 7,62 mm et de deux autres mitrailleuses. Son autonomie est de 600 km.

Opérateurs actuelsModifier

 
Map of BMD-1 operators in blue with former operators in red
 
BMD-1 of 103rd Mobile Brigade, Belarus

Opérateurs passésModifier

  •   Cuba – Laissés gratuitement aux forces angolaises.
  •   Iraq – 10 commandés en 1980 et livrés en 1981[4]. Tous détruits ou ferraillés.
  •   Union soviétique – Passés aux états successeurs.

Voir égalementModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Copie archivée » (version du 27 février 2008 sur l'Internet Archive)
  2. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées warfare.ru
  3. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées A Brief Guide to Russian Armored Fighting Vehicles
  4. SIPRI Arms Transfers Database. Armstrade.sipri.org. Retrieved on 20 September 2011.