Série calco-alcaline

série magmatique riche en calcium, sodium et potassium
(Redirigé depuis BADR (géologie))

La série calco-alcaline est une série magmatique, c'est-à-dire une suite de roches issues de la différenciation progressive d'un même type de magma, par cristallisation fractionnée. Pour une même concentration en SiO2, les roches de la série calco-alcaline sont plus riches en alcalins (Na2O + K2O) que celles de la série tholéitique mais moins que celles de la série alcaline, et elles se distinguent aussi de ces dernières par une plus grande concentration en CaO.

Le volcanisme d'arc est le contexte géodynamique ordinaire de la série calco-alcaline.

Par ordre de différenciation croissante, les roches volcaniques de la série calco-alcaline sont des basaltes, des andésites, des dacites et des rhyolites, d'où le sigle BADR par lequel on désigne parfois la série.

L'équivalent plutonique de la série calco-alcaline, sont des granitoïdes calco-alcalins (diorite, granodiorite et granite).

La série calco-alcaline est caractéristique du volcanisme des zones de subduction, et notamment du volcanisme d'arc.

PetrographieModifier

MinéralogieModifier

L'enrichissement de la série en Na, K et Ca se traduit minéralogiquement par la présence concomitante de feldspath potassique (orthose, microcline) et de feldspath riche en NaCa (plagioclase de type oligoclase et andesine)[1].

TypologiesModifier

Parallèlement aux lithologies classiques basaltes, andésites, dacites et rhyolites. Il existe d'autres lithologie connexes suivant certaines particularités :

  • Ainsi lorsque la croute océanique qui entre en subduction est proche du rift, la croute océanique basaltique plus chaude qui fond lorsqu'elle entre dans le faciès écologite, produit des adakites : une série qui se différencient de la série calco-alcaline classique par un enrichissement relatif en Ca, Al et Mg et surtout une faible teneur en K avec un rapport (K2O) / (Na2O) bas qui caractérise chimiquement les adakites dans la série BADR[2].

Tandis que l'équivalent plutonique de la série calco-alcaline, sont des granitoïdes calco-alcalins (diorite, granodiorite et granite), les adakites sont associés à des plutons de sanukitoïdes.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Foucault, Raoult et 1995, p. 50
  2. Jean-François Moyen (Université de Stellenbosch), « ENS Lyon - Adakites », sur https://planet-terre.ens-lyon.fr, (consulté le 5 mai 2020)
  3. Martin et al. 2005.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Foucault Alain et Raoult Jean François, Dictionnaire de géologie, Paris, Masson, coll. « Guides géologiques régionaux », , 4e éd. (1re éd. 1980), 324 p. (ISBN 2-225-84635-9, ISSN 0338-2672).  

Articles connexesModifier