Büri

Khan mongol du Khanat de Djaghataï

Büri (mongol : ᠪᠦᠷᠢ, VPMC : Bueri, cyrillique : Бүри, MNS : Büri ; chinois : 不里 ; pinyin : bùlǐ), décédé en 1252, est un khan mongol, fils de Mutukan, petit-fils de Tsagataï, lui-même petit-fils de Gengis Khan[1].

Büri
Biographie
Décès
Nom dans la langue maternelle
ᠪᠦᠷᠢ et БүриVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Fratrie
Khara Hülegü
Yesünto'a (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Conflit

BiographieModifier

Il a participé à l'invasion mongole de la Rus' (1223 — 1240).

Guillaume de Rubrouck décrit avoir rencontré vers 1252~1254, à Bole, dans l'actuelle préfecture autonome mongole de Börtala, région autonome du Xinjiang, en Chine, de nombreux allemands (Teutonici), esclaves de Büri, lors de sa route vers Karakorum[1]. Ces esclaves ont été capturés lors de la bataille de Legnica (1241)[2].

Après la mort de Güyük en 1248, la khatun, Oghul Qaïmich, devient régente, Büri gouverne à ses côtés.

Batu et Möngke qui ne l'aimaient pas le font assassiner par un général de la horde d'or en 1252.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier