Bépo

Disposition de touches de clavier informatique
Bépo
Description de l'image Insigne bépo.svg.

Informations
Développé par Communauté Bépo
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 0.1 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Version avancée 1.1rc2 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation GNU/Linux, Mac OS, Microsoft Windows, Berkeley Software Distribution, Firefox OS et AndroidVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Clavier d'ordinateurVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues Multilingue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type Disposition des touches des claviers informatiquesVoir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution Gratuit
Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes ConditionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web bepo.frVoir et modifier les données sur Wikidata

Le bépo est une disposition des touches de clavier inspirée de la disposition Dvorak anglophone et conçue pour faciliter la saisie du français et des langages informatiques. Elle permet d’accéder à de nombreux caractères, notamment ceux des langues européennes fondées sur l'alphabet latin, y compris l'espéranto. La disposition — conçue pour les claviers normalisés[note 1] — est disponible sous licence libre sur de nombreux systèmes d’exploitation.

HistoireModifier

 
Carte simplifiée de la disposition de clavier bépo.

La démarche du projet est fondée sur la méthode utilisée dans les années 1930 par August Dvorak pour mettre au point sa disposition de clavier ergonomique pour la langue anglaise. Le principe fondamental consiste à placer les lettres les plus fréquentes d’une langue sur les touches les plus accessibles du clavier. Ceci permet notamment de diviser par deux les déplacements des doigts par rapport à la disposition traditionnelle QWERTY.

Des initiatives visant à créer une disposition optimisée pour la langue française ont vu le jour au début du XXe siècle, dans les années 1970 (clavier Marsan) et en 2002 (clavier Dvorak-fr de Francis Leboutte). Malheureusement, cette dernière initiative, la plus aboutie, n’était pas libre et un conflit de licence est apparu lors de la tentative d’inclusion du dvorak-fr dans la distribution Debian[2]. À la suite de cela, il est apparu nécessaire de développer une disposition sous licence libre.

Les premières discussions ont lieu sur la liste de diffusion dvorak-fr début 2003[3],[4], elles aboutissent à une version préliminaire début 2005[5] qui a évolué depuis par consensus jusqu’à la version actuelle. Les pilotes de la disposition et les programmes utilisés pour générer ces différents pilotes sont disponibles sous licence libre ce qui permet leur diffusion et leur modification. Ces fichiers peuvent être utilisés pour retracer l’évolution de la configuration, ou pour générer une disposition adaptée à soi-même ou à d’autres langues. Une version de développement, présentée en tant que nouvelle disposition Dvorak française, est intégrée au projet X.Org en novembre 2006 et publiée en juillet 2007[6],[7].

En août 2008, le projet décide de figer la disposition bépo. Bépo est alors disponible pour les principaux systèmes d’exploitation : FreeBSD, GNU/Linux, Mac OS X, OpenBSD, NetBSD, OpenSolaris et Windows. En décembre, la version 1.0rc2 est intégrée dans la version de développement du système de fenêtrage X.Org utilisé par GNU/Linux[8]. La version stable suivante du gestionnaire de claviers de X.Org sort en janvier 2009[9] et est supportée par les distributions GNU/Linux quelques mois plus tard[note 2].

AdoptionModifier

La disposition bépo est normalisée par l’AFNOR depuis 2019 (voir normalisation de la disposition par un organisme reconnu) et l’association promeut son inclusion dans les divers systèmes d’exploitation comme c’est le cas pour les systèmes Unix depuis 2009 ; en effet, les systèmes Windows et macOS ne prennent pas nativement en charge la disposition bépo.

Si quelques entreprises offrent la possibilité d’afficher la disposition bépo de manière physique[note 3], cette pratique n’est pas nécessaire ni systématique. Certains au sein du projet estiment même qu’elle pourrait ralentir la phase d’apprentissage, car elle inciterait l’utilisateur à poser les yeux sur le clavier[11].

Il est difficile de quantifier le nombre d’utilisateurs de la disposition bépo. Depuis 2008, le projet a une certaine visibilité dans la blogosphère francophone, plus spécialement dans la communauté du logiciel libre[12]. En janvier 2012, deux sondages ont été menés. Le premier, lancé par le blogueur Lionel Dricot sur les réseaux sociaux[13], dont les résultats furent publiés sur le forum Bépo[14] et le second sur le site LinuxFr.org, révélant que 12,8 % des votants étaient utilisateurs de la disposition bépo et 7,2 % envisageaient de l’apprendre[15]. Le manque de méthodologie et la non-représentativité de l’échantillonnage empêchent toutefois de tirer des conclusions précises. En septembre 2016, le forum officiel comptait 747 inscrits[16]. En juin 2017, la page d’accueil du wiki a été vue plus de 1 470 000 fois.

En avril 2019, Alexandre Astier confirme utiliser la disposition bépo[17] montrant ainsi que la disposition a su gagner en popularité.[source insuffisante]

AssociationModifier

En août 2014 la communauté bépo s’est structurée en association d’utilisateurs nommée Ergodis[18], dans le but de mieux organiser son action et sa communication, en particulier vis-à-vis des interlocuteurs institutionnels.

NormalisationModifier

 
Carte complète de la disposition bépo (v1.1 compatible avec la norme NF Z71-300)

Les premiers contacts de la communauté bépo avec l’Afnor en 2008 n’ont pas eu de suite immédiate car l’Afnor n’avait reçu aucune autre demande sur le sujet des claviers français. Fin 2014, le ministère de la Culture français ayant commandé à l’Afnor une étude préalable sur la pertinence d’une norme sur les claviers français, elle a repris contact avec la communauté bépo, devenue l’association Ergodis.

Ainsi, dès le début des travaux de normalisation sur les claviers en 2015, Ergodis a pu participer activement au groupe de travail qui a produit le 2 avril 2019, la norme NF Z71-300 « Interfaces utilisateurs - Dispositions de clavier bureautique français »[19]. Celle-ci inclut une disposition Azerty améliorée et une disposition Bépo légèrement différente de celle existante. Cette version intègre une meilleure prise en charge des langues européennes, régionales et des symboles scientifiques.

PrincipesModifier

 
Fréquences d’utilisation des rangées et des mains dans les dispositions AZERTY et BÉPO.

Les concepteurs ont pris principalement en considération les éléments suivants :

  • les lettres les plus utilisées sont les mieux placées ; les plus courantes sur la rangée du milieu ;
  • alternance des mains et répartition du nombre de frappes entre les deux mains ;
  • prévention de la surcharge des petits doigts qui font aussi les touches « système » : Entrée, Maj, Ctrl, Retour arrière ;
  • amélioration de l’accessibilité des digrammes les plus courants ;
  • regroupement des paires : (), {}, <>, «», [], “”, ‘’.

La disposition des caractères et symboles a été étudiée et optimisée pour :

  • « sortir » le moins souvent les doigts de la ligne de repos. Elle contient les caractères AUIE, à gauche et TSRN à droite. En bépo, les deux tiers de la frappe se font sur cette ligne contre un peu plus de 20 % en AZERTY ;
  • répartir le nombre de frappes entre main gauche et main droite ;
  • diviser au moins par deux la distance parcourue par les doigts par rapport à l’azerty ;
  • réduire le nombre de digrammes à une main (chiffres) ;
  • ne jamais avoir recours à la rangée du haut du clavier (chiffres et symboles) pour un texte en français ;
  • s’adapter aux claviers (dont les claviers ergonomiques qui ont la plupart du temps 104 touches) sans perte d’efficacité ;
  • simplifier les digrammes comprenant des caractères de la rangée inférieure du clavier, sous la main gauche (zone peu accessible sur les claviers décalés) ;
  • diminuer les risques de troubles musculosquelettiques[20],[21][source insuffisante].

Valorisation de la touche modificatriceModifier

Pour pallier l’insuffisance de touches face à la multitude de caractères utiles, la touche modificatrice AltGr, actionnée par le pouce droit, a vu ses effets multipliés pour les motifs suivants :

  • présente sur tous les claviers ;
  • utilisation d’un doigt fort, mobile et bien peu sollicité sur les dispositions actuelles ;
  • les pouces ne travaillent que peu lors de la frappe, leur ajouter le travail consistant à actionner la AltGr ne les surcharge pas du tout, de fait les claviers ergonomiques ont tous cette démarche : donner plus de travail — donc de touches — aux pouces ;
  • pas d’augmentation du nombre de frappes (contrairement à une touche morte qui nécessite deux frappes consécutives pour une lettre) ;
  • pas ou très peu de perte de vitesse, car les caractères faits avec une touche modificatrice se font par l’appui simultané de deux touches, et le bépo a été conçu de façon à utiliser le couple AltGr effectué par la main droite associé à une touche située sous la main gauche dans le but d’éviter les frappes simultanées d’une seule main.

ApprentissageModifier

Frappe à 120 caractères par minute sur disposition bépo.
 
Vue dactylographique d'un clavier BÉPO

Plusieurs facteurs facilitent l’apprentissage du bépo, mémorisation des emplacements et des combinaisons de touches :

  • accès immédiat aux caractères courants ;
  • optimisation des digrammes courants ;
  • logique de placement des caractères et symboles permettant de les trouver sans difficulté, même s’ils sont peu utilisés.

L’apprentissage de la dactylographie à dix doigts peut se faire en même temps que la disposition bépo[22].

Les gains prévus par la disposition bépo sont en principe effectifs dans le cadre d’une dactylographie déjà efficace, c’est-à-dire à l’aveugle et à dix doigts, ainsi que d’une bonne ergonomie du poste de travail. Au contraire, la disposition fait double emploi avec les efforts semblables des claviers décalés et de la plupart des claviers dits « ergonomiques ». Faute de pouvoir partir d’un clavier vierge d’autres contraintes, la disposition est conçue pour les claviers les plus répandus — les claviers azerty 105 touches — et sa compatibilité a été assurée avec les claviers ayant une autre disposition et ceux dépourvus de touches Windows ou de 105e touche. Les utilisateurs de la disposition bépo semblent, en majorité, promouvoir les claviers orthogonaux[23] tel le TypeMatrix.

L'apprentissage de cette disposition peut se faire, entre autres[24], avec le logiciel Klavaro ou avec le site Bépodactyl[25].

Caractères disponiblesModifier

Outre le respect scrupuleux du français et le souci des langages de programmation, le bépo fournit de nombreux symboles et caractères accentués des langues étrangères. Ainsi, toutes les langues officielles de l’Union européenne basées sur l’alphabet latin sont disponibles, mais aussi de nombreuses touches mortes comme les lettres grecques, tous les symboles monétaires, les chiffres en indice et en exposant, ou encore les caractères typographiques des autres langues tels « ¿ », « ¡ » ou « „ ».

Liste des combinaisons réalisables en Bépo
Combinaison Résultat Point de code Type Noms usuels en francophonie
$ $ U+0024 Symbole dollar, escudo, milreis, piastre[26]
shift + $ # U+0023 Symbole carré, chemin de fer, croisillon, dièse, ducat, octothorpe[26]
AltGr + $ U+2013 Symbole tiret demi-cadratin, tiret moyen
AltGr + Maj + $ U+00B6 Symbole fin de paragraphe, pied-de-mouche
" " U+0022 Symbole guillemet anglais, guillemet APL[26], guillemet dactylographique, guillemet double, guillemet droit[note 4]
shift + " 1 U+0031 Chiffre un
AltGr + " U+2014 Symbole tiret cadratin, tiret long, tiret sur cadratin[27]
AltGr + Maj + " U+201E Symbole guillemet-apostrophe double culbuté[27]
« « U+00AB Symbole guillemet chevron pointant vers la gauche[28]
shift + « 2 U+0032 Chiffre deux
AltGr + « < U+003C Symbole crochet brisé ouvrant[26], signe inférieur à
AltGr + Maj + « U+201C Symbole guillemet-apostrophe double culbuté[27]
» » U+00BB Symbole guillemet chevron pointant vers la droite[28]
shift + » 3 U+0033 Chiffre trois
AltGr + » > U+003E Symbole crochet brisé fermant[26], signe supérieur à
AltGr + Maj + » U+201D Symbole guillemet-apostrophe double[27]
( ( U+0028 Symbole parenthèse gauche[26],[note 5], parenthèse ouvrante
shift + ( 4 U+0034 Chiffre quatre
AltGr + ( [ U+005B Symbole crochet gauche, crochet ouvrant[28]
AltGr + Maj + ( U+2264 Symbole plus petit ou égal à[29], inférieur ou égal à
) ) U+0029 Symbole parenthèse droite[26],[note 5], parenthèse fermante
shift + ) 5 U+0035 Chiffre cinq
AltGr + ) ] U+005D Symbole crochet droit [note 5], crochet fermant[28]
AltGr + Maj + ) U+2265 Symbole plus grand ou égal à[29], supérieur ou égal à
@ @ U+0040 Symbole à commercial, a crolle, arobas, arobase, arrobas, arrobe, queue de singe[26]
shift + @ 6 U+0036 Chiffre six
AltGr + @ ^ U+005E Symbole accent circonflexe[note 6]
AltGr + Maj + @ Inusité
+ + U+002B Symbole addition, signe plus[26]
shift + + 7 U+0037 Chiffre sept
AltGr + + ± U+00B1 Symbole signe plus-ou-moins
AltGr + Maj + + ¬ U+00AC Symbole négation logique, symbole non[28]
- - U+002D Symbole signe moins, tiret, trait d'union, trait d'union-signe moins[26]
shift + - 8 U+0038 Chiffre huit
AltGr + - U+2212 Symbole signe moins, soustraction[29]
AltGr + Maj + - ¼ U+00BC Symbole fraction un quart
/ / U+002F Symbole barre oblique, cotice, oblique
shift + / 9 U+0039 Chiffre neuf
AltGr + / ÷ U+00F7 Symbole obélus, signe division
AltGr + Maj + / ½ U+00BD Symbole fraction un demi
* * U+002A Symbole astérisque, étoile[note 7],[26]
shift + * 0 U+0030 Chiffre zéro
AltGr + * × U+00D7 Symbole produit cartésien en notation z[28], signe multiplication
AltGr + Maj + * ¾ U+00BE Symbole fraction trois-quart[28]
= = U+003D Symbole égalité, signe égal à
shift + = ° U+00B0 Symbole degré
AltGr U+2260 Symbole différent de, pas égal à
AltGr + Maj U+2032 Symbole minutes, pieds, prime
% % U+0025 Symbole pour cent
shift + % ` U+0025 Symbole accent grave[note 6]
AltGr + % U+2030 Symbole pour mille
AltGr + Maj + % U+2033 Symbole double prime, pouces, secondes
b b U+0062 Lettre bé minuscule
shift + b B U+0042 Lettre bé majuscule
AltGr + b | U+007C Symbole barre verticale, tube
AltGr + Maj + b ¦ U+00A6 Symbole barre brisée, barre à trou, barre déjointe, barre verticale discontinue[28]
é é U+00E9 Lettre e accent aigu minuscule, minuscule latine e accent aigu
shift + é É U+00C9 Lettre e accent aigu majuscule, majuscule latine e accent aigu
AltGr + é ◌́ U+0301 Diacritique accent, accent aigu, accent aigu grec, accent tonique, oxeia grec[30]
AltGr + Maj + é ◌̋ U+030B Diacritique double accente aigu[30]
p p U+0070 Lettre minuscule latine p
shift + p P U+0050 Lettre majuscule latine P
AltGr + p & U+0026 Symbole esperluète, esperluette, et, et commercial, perluète, perluette
AltGr + Maj + p § U+00A7 Symbole alinéa, paragraphe
o o U+006F Lettre minuscule latine o
shift + o O U+004F Lettre majuscule latine o
AltGr + o œ U+0153 Lettre digramme soudé minuscule latin o e, e-dans-l’o minuscule, e dans o minuscule, ethel (de l'ancien anglais eðel), ligature o e, œthel, o-e entrelacé, o e-dans-le-o, o e-dans-l’o, o-e lié, o-e collé,
AltGr + Maj + o Œ U+0152 Lettre digramme soudé majuscule latin o e, e-dans-l’o majuscule, e dans o majuscule, ethel majuscule (de l'ancien anglais eðel), ligature o e majuscule, œthel majuscule, o-e entrelacé majuscule, o e-dans-le-o majuscule, o e-dans-l’o majuscule, o-e lié majuscule, o-e collé majuscule
è è U+00E8 Lettre minuscule latine e accent grave
shift + è È U+00C8 Lettre majuscle latine e accent grave
AltGr + è ◌̀ U+0300 Diacritique accent grave, accent grave grec, varia grec
AltGr + Maj + è ` U+0060 Symbole accent grave[note 6]
◌̂ ◌̂ U+0302 Diacritique accent circonflexe, chapeau
◌̂ puis Maj + 1 ¹ U+00B9 Chiffre exposant un
◌̂ puis Maj + 2 ² U+00B2 Chiffre exposant deux
◌̂ puis Maj + 3 ³ U+00B3 Chiffre exposant trois
◌̂ puis Maj + 4 U+2074 Chiffre exposant quatre
◌̂ puis Maj + 5 U+2075 Chiffre exposant cinq
◌̂ puis Maj + 6 U+2076 Chiffre exposant six
◌̂ puis Maj + 7 U+2077 Chiffre exposant sept
◌̂ puis Maj + 8 U+2078 Chiffre exposant huit
◌̂ puis Maj + 9 U+2079 Chiffre exposant neuf
◌̂ puis Maj + 0 U+2070 Chiffre exposant zéro
◌̂ puis é ế U+1EBF Lettre e accent circonflexe accent aigu, minuscule latine e accent circonflexe et accent aigu
◌̂ puis Maj + é U+1EBE Lettre majuscule latine e accent circonflexe et accent aigu
◌̂ puis o ô U+00F4 Lettre minuscule latine o accent circonflexe, o accent circonflexe
◌̂ puis Maj + o Ô U+00D4 Lettre majuscule latine o accent circonflexe
◌̂ puis o U+1EC1 Lettre minuscule latine e accent circonflexe et accent grave
◌̂ puis Maj + o U+1EC0 Lettre majuscule latine e accent circonflexe et accent grave
◌̂ puis ◌̂ ^ U+005E Symbole accent circonflexe[note 6]
◌̂ puis j ĵ U+0135 Lettre minuscule latine j accent circonflexe
◌̂ puis Maj + j Ĵ U+0135 Lettre majuscule latine j accent circonflexe
◌̂ puis o U+1E91 Lettre minuscule latine z accent circonflexe
◌̂ puis Maj + o U+1E90 Lettre majuscule latine z accent circonflexe
◌̂ puis o ŵ U+0175 Lettre minuscule latine w accent circonflexe
◌̂ puis Maj + o Ŵ U+0174 Lettre majuscule latine w accent circonflexe
◌̂ puis o â U+00E2 Lettre minuscule latine a accent circonflexe
◌̂ puis Maj + o  U+00C2 Lettre majuscule latine a accent circonflexe
◌̂ puis u û U+00FB Lettre minuscule latine u accent circonflexe
◌̂ puis Maj + u Û U+00DB Lettre majuscule latine u accent circonflexe
◌̂ puis o î U+00EE Lettre minuscule latine i accent circonflexe
◌̂ puis Maj + o Î U+00CE Lettre majuscule latine i accent circonflexe
◌̂ puis e ê U+00EA Lettre minuscule latine e accent circonflexe
◌̂ puis Maj + e Ê U+00CA Lettre majuscule latine e accent circonflexe
◌̂ puis c ĉ U+0108 Lettre minuscule latine c accent circonflexe
◌̂ puis Maj + c Ĉ U+0109 Lettre majuscule latine c accent circonflexe
◌̂ puis s ŝ U+015D Lettre minuscule latine s accent circonflexe
◌̂ puis Maj + s Ŝ U+015C Lettre majuscule latine a accent circonflexe
◌̂ puis à U+1EA7 Lettre minuscule latine a accent circonflexe
◌̂ puis Maj + à U+1EA6 Lettre majuscule latine a accent circonflexe
◌̂ puis y ŷ U+0177 Lettre minuscule latine y accent circonflexe
◌̂ puis Maj + y Ŷ U+0176 Lettre majuscule latine y accent circonflexe
◌̂ puis g ĝ U+011D Lettre minuscule latine g accent circonflexe
◌̂ puis Maj + g Ĝ U+011C Lettre majuscule latine g accent circonflexe
◌̂ puis h ĥ U+0125 Lettre minuscule latine h accent circonflexe
◌̂ puis Maj + h Ĥ U+0124 Lettre majuscule latine h accent circonflexe
shift + ◌̂ ! U+0021 Symbole factorielle, point d’exclamation
AltGr + ◌̂ ¡ U+00A1 Symbole point d'exclamation culbuté, point d'exclamation inversé, point d'exclamation renversé
AltGr + Maj + ◌̂ Inusité
v v U+0076 Lettre minuscule latine v
shift + v V U+0056 Lettre majuscule latine v
AltGr + v ◌̌ U+030C Diacritique antiflexe, caron, chevron, circonflexe inversé, hacek, hatchek, inflexe, V en chef[30]
AltGr + Maj + v Inusité
d d U+0064 Lettre minuscule latine d
shift + d D U+0044 Lettre majuscule latine d
AltGr + d ð U+00F0 Lettre minuscule latine ed, eth minuscule
AltGr + Maj + d Ð U+2B1A Symbole majuscule latine ed, eth majuscule
l l U+006C Lettre minuscule latine l
shift + l L U+004C Lettre majuscule latine l
AltGr + l ◌̸ U+0338 Diacritique barre inscrite, barre oblique longue couvrante, cotice couvrante
AltGr + Maj + l Inusité
j j U+006A Lettre minuscule latine j
shift + j J U+004A Lettre majuscule latine j
AltGr + j ij U+0133 Lettre digramme soudé minuscule latin ij, ligature ij
AltGr + Maj + j IJ U+0132 Lettre digramme soudé majuscule latin ij, ligature ij majuscule
z z U+007A Lettre minuscule latine z
shift + z Z U+005A Lettre majuscule latine z
AltGr + z ə U+0259 Lettre miniscule e culbuté, minicule latine chva, minuscule latine schwa
AltGr + Maj + z Ə U+018F Symbole majuscule e culbuté, majuscule latine chwa, lettre majuscule latine schwa
w w U+0077 Lettre minuscule latine w
shift + w W U+0057 Lettre majuscule latine w
AltGr + w ◌̆ U+0306 Diacritique bref, brève, brève grec, brakhus grec
AltGr + Maj + w Inusité
a a U+0061 Lettre latine minuscule
shift + a A U+0041 Lettre latine majuscule
AltGr + a æ U+00E6 Lettre latine minuscule ae, digramme soudé ae, ash (de l’ancien anglais æsc), e dans l’a miniscule
AltGr + Maj + a Æ U+00C6 Lettre latine majuscule ae, digramme soudé ae majuscule, ash majuscule, e dans l’a majuscule
u u U+0075 Lettre latine minuscule u
shift + u U U+0055 Lettre latine majuscule u
AltGr + u ù U+00F9 Lettre latine minuscule u accent grave
AltGr + Maj + u Ù U+00D9 Lettre latine majuscule u accent grave
i i U+0069 Lettre latine minuscule i
shift + i I U+0049 Lettre latine majuscule i
AltGr + i ◌̈ U+0308 Diacritique dérivée double, double point en chef, tréma, tréma grec
AltGr + Maj + i ◌̛ U+0307 Diacritique dérivée (notation newtonienne), diacritique point en chef, point suscrit
e e U+0065 Lettre minuscule latine e
shift + e E U+0045 Lettre majuscule latine e
AltGr + e U+20AC Symbole euro, symbole monétaire de l’Union monétaire européenne
AltGr + Maj + e ¤⃨ U+FE6F Attention, ne correspond pas à un point de code Unicode. Symbole touche morte de composition des signes monétaires
AltGr + Maj + epuis b ฿ U+0E3F Symbole monétaire baht[31]
AltGr + Maj + e puis Maj + b U+20B1 Symbole peso, peso philippin
AltGr + Maj + e puis p U+20B0 Symbole denier, pfennig, pfennig allemand
AltGr + Maj + e puis Maj + p U+20A7 Symbole peseta
AltGr + Maj + e puis o U+0BF9 Symbole tamoul roupie
AltGr + Maj + e puis Maj + o U+0AF1
AltGr + Maj + e puis d Symbole
AltGr + Maj + e puis l £ Symbole
AltGr + Maj + e puis w Symbole
AltGr + Maj + e puis a ؋ Symbole
AltGr + Maj + e puis u Symbole
AltGr + Maj + e puis i Symbole
AltGr + Maj + e puis e Symbole
AltGr + Maj + e puis AltGr + Maj + e ¤
AltGr + Maj + e puis c ¢ Symbole
AltGr + Maj + e puis t Symbole
AltGr + Maj + e puis s Symbole
AltGr + Maj + e puis r Symbole
AltGr + Maj + e puis n Symbole
AltGr + Maj + e puis m Symbole
AltGr + Maj + e puis y ¥ Symbole
AltGr + Maj + e puis k Symbole
AltGr + Maj + e puis g Symbole
AltGr + Maj + e puis h Symbole
AltGr + Maj + e puis f ƒ Symbole
AltGr + Maj + e puis ç Symbole
, , U+002C Symbole
shift + , ; U+003B Symbole
AltGr + , U+2019 Symbole
AltGr + Maj + , ſ U+017F Lettre diacritique cornu ; point de code Unicode :
c c U+0063 Lettre minuscule latine c
shift + c C U+0043 Lettre majuscule latine c
AltGr + c © U+00A9 Symbole
AltGr + Maj + c Þ U+00DE Lettre
t t U+0074 Lettre minuscule latine t
shift + t T U+0054 Lettre majuscule latine T
AltGr + t þ U+00FE Lettre
AltGr + Maj + t U+1E9E Lettre
s s U+0073 Lettre minuscule latine s
shift + s S U+0053 Lettre majuscule latine s
AltGr + s ß U+00DF Lettre
AltGr + Maj + s U+ Symbole
r r U+0072 Lettre minuscule latine r
shift + r R U+0052 Lettre majuscule latine r
AltGr + r ® U+00AE Symbole
AltGr + Maj + r U+ Symbole
n n U+006E Lettre minuscule latine n
shift + n N U+004E Lettre majuscule latine n
AltGr + n ◌̃ U+25CC Diacritique
AltGr + Maj + n º U+00BA Lettre
m m U+006D Lettre minuscule latine m
shift + m M U+004D Lettre majuscule latine m
AltGr + m ◌̄ U+25CC Symbole
AltGr + Maj + m , U+002C Symbole
ç ç U+00E7 Lettre minuscule latine c cédille
shift + ç Ç U+00C7 Lettre majuscule latine c cédille
AltGr + ç ◌̧ U+25CC Diacritique
AltGr + Maj + ç U+0020 Symbole
ê ê U+00EA Lettre minuscule latine e accent circonflexe
shift + ê Ê U+00CA Lettre majuscule latine e accent circonflexe
AltGr + ê / U+002F Symbole
AltGr + Maj + ê ¦ U+00A6 Symbole
à à U+00E0 Lettre minuscule latine a accent grave
shift + à À U+00C0 Lettre majuscule latine a accent grave
AltGr + à { U+007B Symbole
AltGr + Maj + à U+2B1A Symbole
y y U+0079 Lettre minuscule latine y
shift + y Y U+0059 Lettre majuscule latine y
AltGr + y } U+007D Symbole
AltGr + Maj + y U+2018 Symbole
x x U+0078 Lettre minuscule latine x
shift + x X U+0058 Lettre majuscule latine x
AltGr + x U+2026 Symbole
AltGr + Maj + x U+2019 Symbole
. . U+002E Symbole
shift + . : U+003A Symbole
AltGr + . · U+ Symbole
AltGr + Maj + . · U+00B7 Symbole
k k U+006B Lettre minuscule latine k
shift + k K U+004B Lettre majuscule latine k
AltGr + k ~ U+00BF Symbole
AltGr + Maj + k U+2B1A Symbole
' ' U+0027 Symbole
shift + ' ? U+003F Symbole
AltGr + ' ◌̊ U+25CC Diacritique
AltGr + Maj + ' ◌̉ U+25CC Diacritique
q q U+0071 Lettre minuscule latine q
shift + q Q U+0051 Lettre majuscule latine q
AltGr + q µ⃨ U+00B5 Symbole
AltGr + Maj + q µ U+00B5 Lettre
g g U+0067 Lettre minuscule latine g
shift + g G U+0047 Lettre majuscule latine g
AltGr + g U+2020 Symbole
AltGr + Maj + g Unisité
h h U+0068 Lettre minuscule latine h
shift + h H U+0048 Lettre majuscule latine h
AltGr + h ◌̨ U+25CC Diacritique
AltGr + Maj + h U+2021 Symbole
f f U+0066 Lettre minuscule latine f
shift + f F U+0046 Lettre majuscule latine f
AltGr + f ◌̨ U+0328 Diacritique crochet nasal[30], ogonek
AltGr + Maj + f ª U+00AA Lettre

Exigences typographiques du françaisModifier

Autres langues et symbolesModifier

 
Disposition des caractères sur les touches d’une disposition de clavier bépo.

Le Bépo est pleinement opérationnel pour les cas d’utilisation suivants :

  • chiffres en exposants ¹²³⁴⁵ et en indices ₆₇₈₉₀ ;
  • grec monotonique : α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ σ τ υ φ χ ψ ω, et leurs majuscules ;
  • espéranto : ĉ ĝ ĥ ĵ ŝ ŭ Ĉ Ĝ Ĥ Ĵ Ŝ Ŭ ;
  • gallois : ŵ ŷ Ŵ Ŷ ; le turc et l’azéri : ğ Ğ ı İ Ə ə ; l’islandais : ð Ð þ Þ ;
  • occitan : á ò ó í ú
  • symboles monétaires : € ฿ ₵ ¢ ₡ ₫ € ƒ ₲ ₴ ₭ £ ₤ ₥ ₦ ₱ ₨ ৲ ৳ 元 圓 $ ₪ ₮ ₩ ¥ ₳ ₢ ₰ ₯ ₠ ₣ ℳ ₧ ;
  • symboles scientifiques courants : ± − ÷ × ≠ ≃ ≮ ≯ ≤ ≥ ≰ ≱ ≲ ≳ ¼ ½ ¾ ‰ ;
  • Union européenne, en couvrant l’ensemble des caractères nécessaires pour ses langues officielles utilisant l’alphabet latin : ă ā å ą ć ċ č ď ė ě ē ę ġ ģ ħ ī į ij ķ ļ ł ń ň ņ ő ø ŕ ř ś š ș ț ť ū ů ų ű ź ż ž ß et leurs majuscules ;
  • et bien d’autres grâce à un système complet et logique de vingt touches mortes ;

Logiques de frappe des touchesModifier

En vue de faciliter l’apprentissage et l’utilisation, la disposition a été créée de façon à simplifier au maximum le schéma corporel correspondant au clavier, ou à réduire la charge cognitive nécessaire à son utilisation, et pratiquement en intégrant les contraintes suivantes :

  • toute majuscule se trouve sur la combinaison Maj de sa minuscule ;
  • les deux caractères membres d’une paire — (), {}, <>, «», [], “”, ‘’ — sont toujours côte à côte, du même côté du clavier (à gauche) et sur les mêmes paires de doigts (quelques exceptions) ;
  • les opérateurs mathématiques sont regroupés ;
  • dans la mesure du possible, les accents morts sont tous sur la couche AltGr et placés sur la touche la plus logique possible qui leur correspond, rendant leur accès simple et logique même pour des accents peu utilisés. Ils ne sont jamais placés sur les combinaisons AltGr + Maj sur la main droite, pour garantir qu’ils soient réellement utilisables ;
  • tout est fait pour rendre l’usage d’un français de qualité facile, logique et indépendant des logiciels utilisés :
    • accès direct aux guillemets français : “«” et “»” ;
    • accès au tiret sur cadratin « — », à l’apostrophe typographique « ’ », ou encore aux vrais points de suspension « … » ;
    • toutes les majuscules accentuées sont présentes et en position Maj de leur minuscule ;
    • œ et Œ respectivement en AltGr + o et AltGr + Maj + o ;
    • æ et Æ respectivement en AltGr + a et AltGr + Maj + a ;
    • accès facile à l’espace insécable, en Maj + Espace ;
    • placement de signes qui nécessitent l’espace insécable sur le même modificateur qu’elle : l’espace insécable est sur Maj + Espace ; les « ; », « : », « ! » et « ? » sont tous en position Maj ;
    • placement logique de la ponctuation : le point « . » est avec le double point « : » et les points de suspension « … », la virgule « , » avec le point-virgule « ; » ;
  • accès à tous les signes nécessaires à la programmation dans la logique de leur utilisation, sans diminuer la facilité d’usage du français (ce qui nécessite quelques concessions). En particulier, aucun caractère ASCII n’est disponible uniquement en AltGr + Maj.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Elle est compatible avec les claviers 104 touches américains.
  2. Par exemple, en ce qui concerne Ubuntu, le fichier est intégré le 28 janvier 2009 pour faire partie de la version Jaunty Jackalope sortie le 23 avril 2009[10].
  3. Marquage des touches à l’aide d’autocollants ou peau en silicone sur les claviers Typematrix 2030.
  4. Rectiligne, par opposition à curviligne.
  5. a b et c Dextre, inverse de gauche.
  6. a b c et d Ce caractère chasse, il n’introduit pas une combinaison aux glyphes adjacents comme le font par exemple des point de code de composition de diacritique. Il peut néanmoins être utilisé dans des compositions dans des logiciels de plus haut niveau, comme LaTeX.
  7. Sur les claviers téléphoniques.

RéférencesModifier

  1. « Version 1.1rc2 »
  2. Lionel Dricot (alias Ploum), « Bépo, libérons les claviers, une touche après l’autre », sur Framablog, 19 décembre 2011.
  3. « Création de la version 0.1 », sur bepo.fr.
  4. « Récapitulatif des versions de la disposition bépo », sur bepo.fr.
  5. « Version 0.1 », sur bepo.fr.
  6. (en) « Bug 8728 - new Dvorak french layout », sur le gestionnaire de bugs du projet X.Org, 2 novembre 2006.
  7. (en) « preparing 1.0 », sur le dépôt Git du projet X.Org, 11 juillet 2007.
  8. (en) « Bug 17821 - update of french-dvorak "bépo" keyboard mapping », sur le gestionnaire de bugs du projet X.Org, 12 décembre 2008.
  9. (en) « preparing release 1.5 », sur le dépôt Git du projet X.Org, 27 janvier 2009.
  10. Voir le journal des modifications du paquet source xkeyboard-config, sur changelogs.ubuntu.com.
  11. « Claviers bépo », sur bepo.fr (consulté le 11 avril 2012).
  12. Page « Liens », sur bepo.fr (consulté le 16 juin 2012).
  13. « Sondage sur le Bépo », sur Google+, 5 janvier 2012.
  14. Discussion « Sondage sur l'utilisation du Bépo », sur Forum bépo, janvier 2012 (consulté le 24 juin 2012).
  15. Voir le sondage « La disposition Bépo… », sur LinuxFr.org, janvier 2012 (consulté le 16 juin 2012).
  16. Page d’accueil du forum officiel des utilisateurs du bépo (consulté le 24 septembre 2016).
  17. « Alexandre Astier on Twitter », sur Twitter (consulté le 9 juin 2020).
  18. « Site de l’association Ergodis » (consulté le 28 novembre 2019)
  19. « Clavier français : tout sur la nouvelle norme facilitant l’écriture du français », sur Afnor.
  20. « Pourquoi se mettre au Bépo ? », sur bepo.fr (consulté le 28 juin 2015).
  21. « Le nouveau clavier « bépo » au service de l'amélioration des conditions de travail ? », sur droit-travail-france.fr (consulté le 9 novembre 2020)
  22. Lionel Dricot (alias Ploum), « Le bépo sur le bout des doigts », sur ploum.net, 27 juin 2009.
  23. « Ergonomie du clavier et du poste de travail informatique », sur bepo.fr (consulté le 16 juin 2012).
  24. « Apprentissage - Disposition de clavier francophone et ergonomique bépo », sur bepo.fr (consulté le 20 février 2019)
  25. « Bépodactyl : Exercices d'apprentissage de la disposition BÉPO », sur tazzon.free.fr (consulté le 20 février 2019)
  26. a b c d e f g h i j et k « Commandes C0 et latin de base Intervalle : 0000–007F - Le standard Unicode, version 5.0 », sur web.archive.org, (consulté le 25 mai 2020)
  27. a b c et d « Ponctuation générale Intervalle : 2000–206F - Le standard Unicode, version 5.0 », sur web.archive.org, (consulté le 25 mai 2020)
  28. a b c d e f g et h « Commandes C1 et supplément Latin-1 Intervalle : 0080–00FF - Le standard Unicode, version 5.0 », sur web.archive.org, (consulté le 25 mai 2020)
  29. a b et c « Opérateurs mathématiques Intervalle : 2200–22FF Le standard Unicode, version 5.0 », sur web.archive.org, (consulté le 25 mai 2020)
  30. a b c et d « Diacritiques Intervalle : 0300–036F Le standard Unicode, version 5. », sur web.archive.org, (consulté le 26 mai 2020)
  31. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 1er juillet 2020)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier