Ouvrir le menu principal

Symbole monétaire

caractères représentant le nom d'une monnaie

Au fil du temps se sont dégagés des symboles monétaires permettant de rappeler en quelle devise étaient établis les prix sans avoir à réécrire en toutes lettres le nom de celle-ci.

Au XXe siècle, les plus répandus étaient la livre sterling (£) et le peso/dollar ($). Le yen (¥) les rejoignit dans les années 1960. L’euro () se joignit au groupe de tête en 1999. Un signe fut alors prévu pour désigner le symbole monétaire national lorsque celui-ci n’existe pas dans le jeu de caractères, le symbole : ¤.

HistoriquesModifier

DollarModifier

 
Pièce de huit de Potosi avec la devise Plus Ultra de Charles Quint, 1770, British Museum. Les colonnes d’Hercule sont visibles.

Le symbole du dollar « $ » est probablement d’origine hispanique ; mais son origine n’est pas certifiée comme l’attestent les diverses hypothèses évoquées par les numismates et chercheurs :

  • Ce pourrait être à l’origine les pièces de huit espagnoles - pièces de 8 réaux, piece of eight ou spanish dollar pour les américains - qui ont eu cours légal aux États-Unis jusqu’en 1857. Le signe $ serait la représentation du 8 (comme au Mexique où la pièce de 8 réaux devint après décimalisation la pièce de 1 peso où le signe $ n’est barré qu’une fois) ;
  • Toujours sur les pièces de huit, les armoiries espagnoles, qui figuraient côté face, font apparaitre deux colonnes, représentation héraldique des Colonnes d'Hercule ou représentation des deux colonnes du Temple de Salomon, les colonnes de Boaz et de Joachim qui deviendraient les deux barres du dollar ;
  • D’après une autre hypothèse, le sigle $ viendrait de l’abréviation US pour United States, les deux lettres étant superposées. Le « U » a fini par être remplacé par deux barres pour des raisons de contraintes typographiques.
Article détaillé : Dollar (symbole).
 
Construction officielle du symbole de l’euro.

EuroModifier

Le glyphe (ou symbole graphique) de la monnaie unique européenne «  » a été développé dans le service interne de la Commission européenne chargé de l’information sur la monnaie unique. Dix maquettes ont été soumises à un panel de citoyens européens. Le caractère retenu s’inspire de la lettre grecque « epsilon », référence à l’Antiquité et au berceau de la civilisation européenne, et évoque également la première lettre du mot « Europe ». Les deux traits parallèles symbolisent la stabilité de l’euro.

Article détaillé : Euro.

FrancModifier

Le franc a connu diverses abréviations F, fr, Fr[1], en France NF, (F barré, proposé en France par Édouard Balladur en 1988 mais jamais adopté, ou ligature Fr), précisées selon le contexte : FF pour le franc français (FRF), FB pour le franc belge (BEF), FrS, Sfr ou SFr pour le franc suisse (CHF).

Livre sterlingModifier

Le symbole de la livre britannique « £ », un L orné, est utilisé depuis le XVIIIe siècle. Son origine vient du latin « Libra », unité de poids romaine, tout comme l’abréviation « Lb ». En anglais, il se note avant le montant, sans espace, et non après.

Article détaillé : Livre sterling.

YenModifier

Le yen est la devise officielle du Japon. Il a été créé en novembre 1870, pour remplacer le ryō « 両 ». Le symbole graphique latinisé du yen est « ¥ » ; en japonais il s’écrit « 円 », ce qui est une forme simplifiée de l’ancienne graphie « 圓 ».

Article détaillé : Yen.

YuanModifier

Le yuan (元人民币, « monnaie du peuple ») est le nom officiel prévalant en République populaire de Chine. Le caractère transcrivant yuan est « 元 » représenté par le « ¥ » latinisé; il s’agit d’une simplification de « 圓 », signifiant « objet rond » et dont provient également le caractère « 円 » utilisé pour les yens.

Article détaillé : Yuan.

ShekelModifier

Le shekel ’hadash (שקל חדש, « nouveau shekel »), ou shekalim au pluriel (prononcé shkalim), est la monnaie nationale de l’État d’Israël symbolisée par le «  »; constitué des lettres Shin et ’Het entremêlées du mot shekel en hébreu.

Article détaillé : Shekel.

Règles typographiques en françaisModifier

L'Office québécois de la langue française recommande d’écrire le symbole monétaire sur la même ligne que le nombre et en caractères du même corps. Le symbole s'inscrit à droite du nombre et il est séparé de celui-ci par un espacement[2],[3].

Lorsqu’on emploie une unité monétaire à division décimale, le symbole s’écrit à droite du nombre décimal. Le signe décimal est toujours la virgule (qui n’est pas suivie d’un espacement dans ce cas)[2].

Lorsqu'il est nécessaire de préciser le code du nom du pays, celui-ci doit être placé après le symbole monétaire, sur la même ligne, et en être séparé par un espacement[3].

Informations supplémentairesModifier

Culture populaireModifier

Des pancartes ¥€$ (yen, euro, dollar) constituant le mot yes (oui en anglais) furent utilisées par les partisans de l’euro dans leurs bannières et tracts. C’est également le nom d’un jeu de société.

Notes et référencesModifier

  1. Certaines machines à écrire disposaient d’une touche spécifique Fr.
  2. a et b Office québécois de la langue française, « Symboles d'unités monétaires », sur Banque de dépannage linguistique (consulté le 13 octobre 2019)
  3. a et b Gouvernement du Québec, « Gazette officielle du Québec, 14 mars 1981, Partie 1 samedi 14 (no 11) », sur Bibliothèque et Archives nationales du Québec, (consulté le 13 octobre 2019), p. 4512

Articles connexesModifier