Ouvrir le menu principal

L'axe saxon (polonais : Oś Saska) est un tracé caractéristique du centre historique de Varsovie. Il court de la Vistule et passe à travers le palais présidentiel, Krakowskie Przedmieście, la place saxonne, le palais de Saxe, le Jardin saxon, le Palais Lubomirski jusqu'à la place Żelaznej Bramy[1],[2].

HistoriqueModifier

 
L'axe saxon indiqué sur une carte de 1831

Le projet a été imaginé par le roi Auguste II de Pologne qui souhaitait construire un palais royal entouré d'un jardin à la française. Le plan est légèrement inspiré de l'architecture baroque du Palais de Versailles, et projetait de couvrir une grande partie de ce qui est désormais la ville de Varsovie. Le projet principal, qui a donné son nom à cette partie de la ville, prend en compte la construction du Palais de Saxe, avec des jardins s'étendant de chaque côté d'un axe courant exactement au milieu.

Entre 1713 et 1726, le roi achète vingt-huit parcelles de terre dans la zone et convie Matthäus Daniel Pöppelmann et Johann Christoph Naumann à réaliser le plan d'urbanisme. Cependant, des difficultés financières empêchent le projet d'être achevé dans sa totalité. Le Jardin saxon et le Palais de Saxe sont construits, mais la démolition planifiée du Palais Lubormiski sur la place Żelaznej Bramy est annulée à la mort du roi en 1733.

Pendant la Seconde Guerre mondiale et le soulèvement de Varsovie en 1944, tous les bâtiments le long de l'axe sont démolis par les nazis. Après la guerre, le Palais de Saxe n'est pas reconstruit. Cependant, le jardin est rénové et le Palais Lubormiski reconstruit, mais réorienté de manière à s'insérer dans le schéma du XVIIIe siècle. Récemment, la librairie de l'université de Varsovie sur la Vistule au niveau de l'escarpement de la rivière a été ajoutée à la liste de bâtiments associés à l'axe saxon. Une large plaque dorée placée dans la chaussée devant marque son passage.

RéférencesModifier

  1. (en) J. Slyk et K. Tulkowska, « Virtual representation of the historic space riches », Automation in Construction, vol. 12, no 6,‎ , p. 697–702 (DOI 10.1016/s0926-5805(03)00049-9).
  2. (en) Katarzyna Murawska-Muthesius, « Art under the Polish-Saxon Union. Warsaw and Dresden », JSTOR: The Burlington Magazine: Vol. 139, No. 1136 (Nov., 1997), pp. 813-815,‎ (lire en ligne).