Ouvrir le menu principal

Avenue Van Horne

voie de Montréal, Canada

Avenue Van Horne
Orientation Est-ouest[1]
Débutant Boulevard Saint-Laurent
Finissant Limite de la Ville d'Hampstead (prolongement de la Rue Fleet, angle Avenue Macdonald)
Longueur 6,3 km
Désignation Avant 1949
Autrefois 7e rue
Rue Vanutelli
Attrait Collège Stanislas
Édifice Bovril, angle de l'avenue du Parc et de Van Horne, Montréal, 1921

L'avenue Van Horne est une voie de Montréal, d'axe est-ouest, située à l'ouest du boulevard Saint-Laurent.

Elle débute à la limite ouest de l'arrondissement Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce (limite avec la ville d'Hampstead), pour se poursuivre vers l'est jusqu'au Viaduc Rosemont-Van Horne (de Saint-Urbain à Saint-Denis). À l'est de la Saint-Denis, cette voie devient le boulevard Rosemont. Elle est aussi pependiculaire a l'avenue de Darlington et à l'avenue Wilderton.

Elle traverse trois arrondissements soit : Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce, Outremont et le Plateau-Mont-Royal.

On y retrouve une très grande concentration de commerces indépendants[2].

Sommaire

HistoireModifier

Depuis les années 1940, l'avenue tient son nom de l'homme d'affaires montréalais William Cornelius Van Horne (1843-1915), qui termina le chantier du chemin de fer Canadien Pacifique.

AttraitModifier

SourceModifier

  • Ville de Montréal. Les rues de Montréal. Répertoire historique. Montréal, Méridien, 1995, p. 332-333

Notes et référencesModifier

  1. Au Québec, par convention, on entend par orientation est/ouest ce qui est parallèle au fleuve Saint-Laurent, même si, en réalité, le fleuve coule du sud-ouest vers le nord-est.
  2. Étude des caractéristiques de l'Avenue Van Horne