Ouvrir le menu principal
Avenir de Rennes Basket-ball
Logo du Avenir de Rennes Basket-ball
Généralités
Nom complet Avenir de Rennes Basket-ball
Fondation 1924
Couleurs Blanc et bleu
Salle salle Abbé Peignard
(2 142 places)
Siège 45 rue Papu
35000 Rennes
Championnat actuel NF2
Président Drapeau : France Alain Perche
Entraîneur Drapeau : France Fabien Anne
Site web http://www.avenir-rennes-basket.com/

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

L’Avenir de Rennes est un club omnisports et multi-activités français, basé dans la ville de Rennes (Ille-et-Vilaine) et accueillant une importante section de basket-ball masculin et féminin. L'équipe féminine a longtemps évolué en Championnat de France de basket-ball de ligue féminine 2 (LF2), la 2e division du championnat de France.

HistoriqueModifier

Le patronage Saint-Étienne est fondé en 1924 par Louis Hudin et l’abbé Pellois, sur un terrain acquis par ce dernier en 1918. Cette association loi 1901, adhérente à la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France (FGSPF), propose aux jeunes du quartier de pratiquer le basket-ball, la gymnastique, le théâtre, la préparation militaire ou le tir[1]. L'association comprend également des activités culturelles, telles qu'une batterie-fanfare ou des cercles d’études[2].

En 1941, l’abbé Gauchard relance l'association, mise à mal par la Seconde Guerre mondiale. En avril 1945, l'activité de théâtre devient un cinéma de quartier (le Régent). Le tennis de table débute en 1950, l’haltérophilie devient une salle de musculation installée sous le cinéma. Le terrain contigu au foyer de l’association est couvert en 1956[2].

En 1968, la fusion entre le club de sport féminin Les Abeilles et le patronage (club masculin) donne naissance à l’Avenir de Rennes. Le basket masculin accède à la Nationale 2. En 1975 arrive du premier joueur-entraîneur américain[2].

Le cinéma ferme ses portes en 1985. En 1986, pour des raisons financières, la section basket quitte l’Avenir et créé l'association Rennes Basket Club. Elle est dissoute lors de la descente de l'équipe masculine dans une division inférieure, à la fin de saison 1988-1989[2].

L'Avenir a connu quelques années durant l'élite (la Nationale féminine 1A) puis a participé à la saison inaugurale de la Ligue féminine de basket (1998-99). Cette première expérience professionnelle a été douloureuse pour les rennaises, sur le plan sportif avec 2 victoires en 28 matchs et sur le plan financier puisque le club est relégué de plusieurs divisions à l'intersaison. Toutefois cette expérience est tout de même profitable ; en effet la participation a la ligue féminine de basket étant assujettie à la création d'un centre de formation, le club dispose d'un outil qu'il conserve malgré sa relégation. Ce choix s'avére payant, les différentes équipes de l'Avenir s'appuyant sur de nombreuses joueuses formées au club pour gravir de nouveau les échelons jusqu'à l'accession en National féminine 1, l'antichambre de l'élite en 2007[2].

La saison 2009-2010 voit la création d'une union pour le basket-ball masculin avec le Rennes pôle association, né de l'union de trois patronages en 1987, l'Espérance de Saint-Hélier créé en 1926, l’Étoile Sportive de Sainte-Thérèse créé en 1939 et l'Aurore de Saint-Clément créé en 1957 : Union Rennes basket 35 (URB 35) tandis que les équipes cadets et minimes garçons évoluent en championnat de France en union avec 2 clubs. La saison 2009-2010 voit cette équipe d'union finir à la 5e place de son championnat. La saison 2010-2011 voit l'équipe senior en union avec le Rennes pôle association accéder à la nationale 2 et les équipes cadets et minimes quitter l'union à 3 (Avenir de Rennes, Rennes pôle association et Pacé) pour former une seule union avec le Rennes pôle association. Ainsi l'URB 35 comprend 3 niveaux de jeu : seniors, cadets et minimes.

Basket ballModifier

MusculationModifier

Située rue Papu en dessous du théâtre de l'ADEC, la section musculation de l'Avenir de Rennes est ancienne. Initialement consacrée à l'haltérophilie et surtout à la force athlétique (discipline comportant trois mouvements : le développé couché, le soulevé de terre et le squat), elle a alors accueilli des compétitions comme les championnats de Bretagne et ses athlètes ont collectionné des trophées et record régionaux, nationaux mais aussi internationaux jusqu'à un titre de champion du monde vétéran féminin en 2001. De nombreux compétiteurs sont aussi passés par cette section en complément de leur pratique sportive principale (marathoniens, boxeurs, judokas, etc.).

Depuis quelques années[Quand ?] cette section s'est surtout spécialisée dans la musculation loisir avec l'aide de bénévoles expérimentés et avec l'appui des conseils d'un entraineur diplômé d’État. Symbole de cette nouvelle orientation sportive le cadre de la salle a été rénovée (peintures, pose d'un parquet) il y a 3 ans[Quand ?].

Elle dispose de tout matériel pouvant convenir tant à une personne cherchant une remise en forme (vélos, vélos elliptiques, rameurs, etc.) et/ou voulant progresser en force, puissance ou volume (bancs de développé couché, appareils permettant de travailler tous les groupes musculaires, etc.).

Autres sportsModifier

Autres activitésModifier

Chaque année, le club organise, dans la halle Martenot, la brocante des Lices et le salon des gourmets. Une section danse africaine existe également.

Notes et référencesModifier

  1. « Avenir de Rennes - Accueil », sur www.avenir-rennes.com (consulté le 23 juin 2016)
  2. a b c d et e Historique de l'Avenir de Rennes, consulté le 6 août 2012

Liens externesModifier