Ouvrir le menu principal

Autoroute A1 (Luxembourg)

autoroute luxembourgeoise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autoroute A1.

Autoroute A1
image
carte
Localisation de l'autoroute A1 au Luxembourg.

Autres noms Autoroute de Trèves
Historique
Ouverture 1969-1996
Caractéristiques
Longueur 36,203 kilomètres
Direction ouest / est
Extrémité ouest  E25
 E44 à la Croix de Gasperich
Intersections
Extrémité est  E44 à la frontière entre l'Allemagne et le Luxembourg
Réseau autoroute luxembourgeoise, également E29 et E44
Territoires traversés
Villes principales Luxembourg, Grevenmacher, Wasserbillig
Exploitation
Gestionnaire Administration des ponts et chaussées

L'autoroute A1 (luxembourgeois : Autobunn A1), appelée aussi autoroute de Trèves, est une autoroute qui relie Luxembourg à l'Allemagne. Elle débute à la Croix de Gasperich, un échangeur au sud de Luxembourg, et se termine à Wasserbillig où elle passe la frontière allemande dans la vallée de la Sûre et rejoint l'autoroute allemande 64.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le premier tronçon mis en service en 1969 est celui entre les échangeurs du Kirchberg et de Senningerberg afin de relier Luxembourg à son aéroport[1]. L'autoroute est prolongée en 1988 vers l'est jusqu'à l'échangeur de Potaschberg[1]. Deux ans plus tard, en 1990, la section entre l'échangeur de Mertert et la frontière avec l'Allemagne est mis en service, suivi en 1992 par celui entre les échangeurs de Potaschberg et de Mertert[1].

Les prolongements ultérieurs de l'autoroute ont tous eu pour but de contourner la capitale par le sud-est[1] : La section entre la croix de Gasperich et l'échangeur Irrgarten est ouvert en 1994, et ce dernier est raccordé en 1996 à celui du Kirchberg, complétant ainsi l'autoroute. La section Kirchberg-Grunewald est réaménagée en 2002, en vue de l'ouverture de l'autoroute A7.

DescriptionModifier

CaractéristiquesModifier

L'autoroute A1 relie la Croix de Gasperich (en), au sud de Luxembourg, à la frontière avec l'Allemagne et à l'autoroute allemande 64 vers Trèves à l'est. Administrée par l'administration des ponts et chaussées, sa longueur est de 36,203 km et constitue une partie de la route européenne 29 (E29) entre Gasperich et la bifurcation avec l'autoroute A7 et de la route européenne 44 (E44) sur toute sa longueur[1].

SortiesModifier

Liste des croisements, échangeurs, sorties et ouvrages d'art de l'autoroute[2]
  Dénomination Destinations BK
  Croix de Gasperich           Autoroute de Dudelange
Autoroute d'Arlon
0,0
  Viaduc de la Drosbach (240 m)   0,0
  Tunnel Howald (L–T: 469 m, T–L: 437 m)   0,0
  Pont Victor Bodson (260 m)   0,0
  Viaduc d'Itzig (154 m)   0,0
  Viaduc de Hamm (196 m)   0,0
  7 Hamm/Irrgarten 2 Luxembourg (dont Hamm), Remich, Sandweiler 0,0
  Tunnel Cents (310 m)   0,0
  Viaduc de Neudorf (150 m)   0,0
  8 Kirchberg 51 Luxembourg (dont Kirchberg) 0,0
 8 Jonction Grünewald       Autoroute du Nord 0,0
  9 Senningerberg 1 Luxembourg, Niederanven (dont Senningen, Senningerberg),   Aéroport de Luxembourg-Findel 0,0
  10 Cargo Center   Aéroport de Luxembourg-Findel 0,0
  11 Munsbach 132 Schuttrange (dont Munsbach), Niederanven 0,0
  Viaduc de la haute Syre (400 m)   0,0
  12 Flaxweiler 142 Flaxweiler (dont Oberdonven, Niederdonven) 0,0
  13 Potaschberg 1 Grevenmacher, Biwer (dont Wecker, Hagelsdorf) 0,0
  14 Mertert 1 Grevenmacher, Mertert 0,0
  Viaduc de la Syre (372 m)   0,0
  Viaduc du Sernigerbach (605 m)   0,0
  15 Wasserbillig 10 Wasserbillig, Mompach (Moersdorf) 0,0
      Aire de Wasserbillig   0,0
  Viaduc de la Sûre (1 195 m)   0,0
  Frontière allemande     Trèves, Coblence 0,0

Ouvrages d'artModifier

Quatre grands ouvrages d'art sont situés sur le tracé[1] :

Deux passages à gibier sont aussi présents[1], ainsi que deux tunnels : le tunnel de Howald et le tunnel de Cents.

Statistiques de fréquentationModifier

 
Évolution de la fréquentation entre 1988 et 2016[3].
 

Galerie d'imagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g « Autoroute A1 », sur Administration des ponts et chaussées, (consulté le 30 octobre 2018)
  2. « Autoroute A1 », sur Autosnelwegen.net (consulté le 22 juillet 2017).
  3. « Liste des compteurs », sur Portail des Ponts et Chaussées (consulté le 23 juillet 2017).

Voir aussiModifier