Gasperich

quartier de Luxembourg

Gasperich
(lb) Gaasperech
Gasperich
Gasperich vu dans la direction de Hollerich
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Canton Luxembourg
Commune Luxembourg
Démographie
Population 8 255 hab.[1] ()
Densité 1 854 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 26″ nord, 6° 07′ 19″ est
Superficie 445,14 ha = 4,451 4 km2
Transport
Bus AVL131820222324272829
Vélos en libre-service Vel'oH!
Localisation
Localisation de Gasperich
Localisation du quartier sur la carte de la ville de Luxembourg.
Géolocalisation sur la carte : Luxembourg
Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Gasperich
Géolocalisation sur la carte : canton de Luxembourg
Voir sur la carte administrative du canton de Luxembourg
City locator 14.svg
Gasperich

Gasperich (en luxembourgeois : Gaasperech Écouter) est l'un des vingt-quatre quartiers de Luxembourg-Ville.

En 2019, le quartier compte 7 607 habitants.

Situation géographiqueModifier

Le quartier Gasperich a une surface de 445.14 ha et est situé à la frontière sud de la capitale. Il confine au nord à Hollerich et Gare, à l’est à Bonnevoie-Sud, et à l’ouest à Cessange. Il s’étend depuis le sud des quartiers de Hollerich et de la Gare jusqu’à l’extrême Sud de la ville. Gasperich comprend également de nombreux parcs de verdure.

La croix de Gasperich, située au sud du quartier, est le point de convergence des autoroutes A1, A3 et A6.

HistoireModifier

 
Le monument aux morts de la seconde guerre mondiale de Gaspercih

Au Moyen Âge Gasperich n’était constitué que d’une ferme. La plus ancienne trace écrite du nom Gaasperech (Gasperich) date de 1083, mais cela n'est pas la plus ancienne trace d'habitation. Grâce à l'utilisation d'images aériennes, l'existence d'une ferme celtique fut prouvée. En 1806 le nombre d’habitants avait augmenté à 98 habitants. Dès 1869 une briqueterie est installée à Gasperich, dont le terrain sera acheté en 1921 par une usine de goudron, produisant de 1925 à 1983. Gasperich fit partie de l’ancienne commune de Hollerich, est un quartier de la ville depuis la fusion des communes limitrophes avec la Ville de Luxembourg en 1920. La première école a été construite en 1904, l’église consacrée en 1933. La construction de logements à prix avantageux a fait rapidement augmenter la population. Durant la seconde guerre mondiale Gasperich fut fortement touché par des bombardements alliés, sur la gare de triage proche, faisant au total 41 morts. Un monument, fait par Pierre Berchem fut érigé en leur mémoire (Il se situe proche de l'église).

Depuis , le quartier de Gasperich, plus précisément dans le secteur en développement du ban de Gasperich (lb), accueille les nouveaux locaux du lycée Vauban[2]. En 2020, il accueillera aussi le Centre national d'incendie et de secours.

HabitantsModifier

Habitants de Gasperich selon leur nationalité (2017)
Rang Pays d'origine Nombre d'habitants Pourcentage
Total 5 959 100%
1. Luxembourg 2 124 35,64 %
2. France 1 005 16,87 %
3. Portugal 810 13,59 %
4. Italie 417 7,00 %
5. Belgique 215 3,61 %
6. Allemagne 142 2,38 %
7. Rumanie 98 1,64 %
8. Pologne 86 1,44 %
9. Espagne 82 1,38 %
10. Bosnie 73 1,23 %
Autre nationalité 907 15,22 %

Notes et référencesModifier

  1. « État de la population en 2020 : statistiques sur la ville de Luxembourg », sur https://www.vdl.lu/ (consulté le ).
  2. Thomas Holzer, « À la découverte du Lycée Vauban flambant neuf », L'essentiel,‎ (lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :