Ouvrir le menu principal

Autoportrait en apôtre Paul

peinture de Rembrandt, 1661, Rijksmuseum
Autoportrait en apôtre Paul
Rembrandt Harmensz. van Rijn - Zelfportret als de apostel Paulus - Google Art Project.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
91 × 77 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
SK-A-4050, SK-C-1449Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

L'Autoportrait en Apôtre Paul est un autoportrait de Rembrandt, daté de 1661. Cette huile sur toile de 91 cm de haut et de 77 cm de large appartient à une série d'autoportraits montrant le vieillissement du peintre. Le tableau se trouve dans les collections du Rijksmuseum à Amsterdam.

DescriptionModifier

Le tableau montre Rembrandt  vêtu de sombre, sur un fond également sombre. Seule la partie supérieure gauche, où la signature est apposée, est plus claire. Le turban blanc dont il est coiffé est la partie la plus brillante de la toile. Rembrandt tient dans sa main un exemplaire de l'Ancien Testament, dont les lettres sont en hébreu. Le livre est le premier attribut de Paul de Tarse. L'épée, avec laquelle il combat pour sa foi et avec laquelle il a été exécuté, est le second. Seul son pommeau est représenté[1].

Sens et portéeModifier

Paul était l'un des principaux apôtres. Il prêche en Orient. Dans son enseignement, il met le bonheur de l'homme dans sa libération dans l'amour de Dieu et non dans l'observation des lois, doctrine que la Réforme de Luther reprendra. En se représentant en l'apôtre Paul, Rembrandt montre également l'imperfection de sa propre vie, et reconnait qu'il dépend de la grâce de Dieu[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) Christian Tümpel, Rembrandt in Selbstzeugnissen und Bilddokumenten, Rowohlt,

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier