Ouvrir le menu principal

Austruweel

village en Belgique
Austruweel
Blason ville be Oosterweel.svg
Oosterweel - Sint-Jan-de-Doperkerk 4.jpg
Église d'Austurweel
Géographie
Pays
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Village abandonné (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Austruweel[1],[2] (en néerlandais : Oosterweel) est un village de polders belges disparu au nord de la ville d'Anvers.

La première mention du village date de 1210. On trouve les noms plus anciens d'Oestervel, Ousterweel, Austerweel, Osterwele et Otserwele.

Les docks pétroliers d'Anvers se trouvent maintenant sur le site de l'ancien village. Jusqu'à sa disparition, Austruweel était le village le plus bas de Belgique. En 1900, au moment où le village avait le plus d'habitants, il en contenait 1075.

À l'ouest du Noordkasteel d'Anvers, l'ancienne église d'Austruweel et un pont de l'ancienne chaussée d'Austruweel ont été préservés en tant que monument.

Le territoire de l'ancienne commune d'Austruweel, qui existait jusqu'en 1929, fait partie du district d'Anvers (comme les anciennes communes d'Oorderen et de Wilmarsdonk) sous la code postal 2030.

Le nom du village est utilisé pour le projet controversé d'une future fermeture du Ring d'Anvers via la liaison d'Austruweel ou liaison Oosterweel[3]. Celle-ci a commencé à être construite en 2018[3].

Les autres villages de polders disparus sont: Lillo, Oorderen et Wilmarsdonk.

HistoireModifier

 
Bataille d'Austruweel, noté Oestervel sur le gravure.

En 1567 la bataille d'Austruweel y a eu lieu[2]. Les historiens considèrent comme le début de la guerre de 80 ans.

DémographieModifier

 
  • Source: NIS; Note: recensements de 1806 à 1920 inclus; 1929 = population au 31 décembre
  • 1887: distance de 1,71 km² avec 250 habitants à Anvers
  • 1914: distance de 1,90 km² avec 12 habitants à Anvers

Voir aussiModifier

Habitants célèbresModifier

Modifier

  • Louis Michielsens (1887-1943), homme politique
  • Maria Gevaert (1916-1983), homme politique

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. « Vue d'Austruweel », sur https://www.fine-arts-museum.be
  2. a et b Herman de Vries, Genève, pépinière du calvinisme Hollandais, Fribourg, Fragnière Frères, (lire en ligne)
  3. a et b « Vu d'Anvers: Alexander D'Hooghe, l'intendant qui a permis de boucler le ring anversois », RTBF,‎ (lire en ligne)