Augustin Sibille

évêque constitutionnel

Augustin Sibille
Biographie
Naissance
Troyes
Décès
Troyes
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque constitutionnel de l'Aube

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Augustin Sibille (né à Troyes le , mort à Troyes le ) est un ecclésiastique qui fut évêque constitutionnel de l'Aube de 1791 à 1798.

BiographieModifier

Augustin Sibille né à Troyes est depuis trente ans le curé de la paroisse Saint-Pantaléon de Troyes lorsqu'il prête le serment à la Constitution civile du clergé le . Le suivant il est élu par l'assemblée départementale évêque constitutionnel du département de l'Aube. Il est sacré à Paris le par Jean-Baptiste Gobel et prend possession de son diocèse le .

Fin 1793 le chargé de mission de la Convention nationale Alexandre-Charles Rousselin Corbeau de Saint-Albin décrète l'abolition des cultes et la fermetures des églises. Sibille accepte cette décision et procède même à l'union d'un prêtre de son diocèse puis d'une religieuse. Il cesse ensuite d'exercer ses fonctions le . Cette attitude soumise lui vaut de ne pas être inquiété pendant la Terreur. Par contre quand la Convention thermidorienne rétablit la liberté de culte en 1795 il est tenu à l'écart par les autorités religieuses, il n'est pas convié au Concile de 1797 et ne retrouve l'usage de sa cathédrale qu'en . Il meurt dès le sans s'être rétracté[1].

Notes et référencesModifier

  1. Paul Pisani, Répertoire biographique de l'épiscopat constitutionnel (1791-1802), A. Picard et Fils, Paris, 1907, p. 65-66.

BibliographieModifier