Au gagne petit

Grand-magasin dans le 1ᵉʳ arrondissement de Paris

Au gagne petit est une ancienne enseigne de grand magasin qui était établi au no 23 de l'avenue de l'Opéra à Paris. Aujourd'hui remplacé par un Monoprix, les éléments restants de la façade décorée sont protégés au titre des monuments historiques depuis le [1].

HistoriqueModifier

Avant le percement de l'avenue de l'Opéra, un dénommé Bouruet-Aubertot avait ouvert en 1844, au no 22 de la rue des Moineaux, un magasin de toiles appelé Le Gagne Petit. Il s'agrandit, emploie Ernest Cognacq comme vendeur, puis lors de la disparition de la rue des Moineaux causée par la création de l'avenue de l'Opéra, édifie en 1878 un grand-magasin à la luxueuse façade sise au no 23 de l'avenue[2].

Comme décoration de la porte principale, qui a été sauvegardée, on observe un bas-relief inspiré d'un tableau de David Teniers le Jeune (1610-1690) qui représente un rémouleur. Le sujet a été inversé et le sculpteur n'a pas signé. Le métier de rémouleur était autrefois surnommé gagne-petit[3].

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • Paul Jarry, En marge du vieux Paris, les magasins de nouveautés: Histoire rétrospective et anecdotique

En savoir plusModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :