Ouvrir le menu principal

Attentat du 25 mars 2016 à Al-Asriya

attentat en Irak

Attentat du 25 mars 2016 à Al-Asriya
Image illustrative de l’article Attentat du 25 mars 2016 à Al-Asriya

Localisation Al-Asriya, Irak
Cible Match de football
Date
Type Attentat-suicide
Morts 32 (provisoire)
Blessés 84 (provisoire)
Auteurs 1
Organisations Drapeau de l'État islamique État islamique
Mouvance Terrorisme islamiste

L'attentat du à Al-Asriya en Irak désigne un attentat-suicide à la bombe s'étant déroulé lors d'un match de football de jeunes, dans la ville éponyme, située au sud de Bagdad[1].

Sommaire

DéroulementModifier

Le 25 mars 2016 vers 19h00, lors de la remise des trophées par le maire Ahmed Shaker, un adolescent commet un attentat-suicide au milieu de la foule[2]. Le maire est tué lors de l'attaque[3].

RevendicationModifier

L'attentat est revendiqué par l'organisation État islamique[4].

Bilan provisoireModifier

Le bilan provisoire fait état de 32 morts et 84 blessés[5].

Réactions internationalesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Un attentat suicide fait 25 morts au sud de Bagdad », sur 7s7 (consulté le 26 mars 2016)
  2. « Irak: un village enterre ses morts après un attentat de l'EI », sur ladepeche.fr (consulté le 26 mars 2016)
  3. « Irak: Un attentat suicide fait au moins 30 morts au sud de Bagdad », sur RTBF Info (consulté le 26 mars 2016)
  4. Sputnik, « Daech revendique un nouvel attentat suicide en Irak », sur fr.sputniknews.com (consulté le 26 mars 2016)
  5. « L’horreur en Irak: attentat suicide après un match de foot, de nombreux ados parmi les victimes », sur www.lavenir.net (consulté le 26 mars 2016)
  6. « Irak : Infantino "choqué" par un attentat ayant fait 32 morts », sur Eurosport, (consulté le 26 mars 2016)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier