Ouvrir le menu principal

Astigmatisme (optique)

aberration géométrique des systèmes optiques
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Astigmatisme (médecine).
Un système astigmatique possède deux points de focalisation, tangentiel et sagittal.

En optique, l'astigmatisme est une aberration optique géométrique liée à une dissymétrie de révolution du système optique. Elle fait apparaître 2 foyers distincts, le foyer sagittal et le foyer tangentiel (qui est plus proche de l'élément optique).

ObservationsModifier

 
Observations d'un texte avec astigmatisme

On constate que la distance focale de l'objectif n'est pas constante autour de l'axe optique. En effet, la distance focale dépend de l'indice de réfraction de la lentille et de son rayon de courbure. Dès lors que celui-ci n'est pas à symétrie de révolution, la distance focale ne l'est pas non plus. On constate en particulier cet effet lors de l'impression de mire disposant de traits horizontaux et verticaux. Ces traits n'ont pas la même netteté dans le plan de mise au point selon la direction des traits, entraînant un flou[1].

 
Observation de l'image d'un point source pour différents foyers

Défaut du front d'ondeModifier

 
Allure du front d'onde issu d'un système présentant de l'astigmatisme

L'écart au front d'onde idéal   s'exprime :

  • suivant x par  
  • suivant y par  

Dans ces équations,   désigne la distance entre l'axe optique et le point d'étude,   l'angle entre l'axe x et le point d'étude et   désigne la courbure de champ.

Astigmatisme en ophtalmologieModifier

Article détaillé : Astigmatisme (médecine).

L'astigmatisme ophtalmique désigne un défaut de vision causé par un problème de sphéricité de la face antérieure de la cornée[2]

Astigmatisme en photographieModifier

Une lentille est dite corrigée des défauts d'astigmatisme dès lors que son rayon de courbure est à symétrie de révolution. Les objectifs corrigés de l'astigmatisme sont dits « anastigmats ».

Les objectifs modernes, calculés et fabriqués selon des procédés de haute précision (laser) sont quasiment exempts d'astigmatisme.

Le décentrement d'une lentille ainsi que son tilt (en) sont également à même d'induire un astigmatisme.

RéférencesModifier