Ouvrir le menu principal

Arthur de Pins

dessinateur de bandes dessinées, graphiste, réalisateur de films d'animation
Arthur de Pins
Montreuil - Salon du livre jeunesse 2011 - Arthur de Pin - 001.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
signature d'Arthur de Pins
signature

Arthur de Pins est un dessinateur et auteur de bande dessinée français, né le en Bretagne.

BiographieModifier

Arthur de Pins est diplômé des Arts décoratifs. Après des débuts dans l'animation, il s'oriente vers l'illustration à partir de 2003. Il est publié dans plusieurs magazines, dont Max et Fluide glacial. Il a également participé des publicités ainsi qu'à des courts-métrages, tels que le programme Kézaco ? en 2007. Il a créé aussi une série animée intitulée Magic diffusée sur France 3 et Disney Channel.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

SérieModifier

  • Magic (avec l'aide de Michel Coulon)

Clips musicauxModifier

PublicationsModifier

Bandes dessinéesModifier

  1. Péchés Mignons - (ISBN 978-2858154937)
  2. Péchés Mignons 2 - Chasse à l'homme ! - (ISBN 978-2858150380)
  3. Péchés Mignons 3 - Garce Attack ! - (ISBN 978-2858158348)
  4. Péchés Mignons 4 - (ISBN 978-2352070252)
  1. Gretchen, 2010
  2. Ressources humaines, 2011
  3. Control Freaks, 2013
  4. La fille de l'air, 2018
  1. La Condition des crabes, 2010
  2. L'Empire des crabes, 2011
  3. La Révolution des crabes, 2012

DiversModifier

IllustrationsModifier

  • Osez… la sodomie de Coralie Trinh Thi
  • Anti Kamasutra à l'usage des gens normaux avec Maïa Mazaurette
  • Osez… les nouveaux jeux érotiques de Dominique Saint-Lambert
  • Cahiers de vacances érotiques de Marc Dannam

Albums collectifsModifier

PrixModifier

RéférencesModifier

  1. Sébastien Naeco, « Retour sur les prix d’Angoulême », sur Le Comptoir de la BD, blog journaliste Le Monde,

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Arthur de Pins (interviewé) et Paul Giner, « Les clip les croque », Casemate, no 69,‎ , p. 10-12.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :