Armorial Bellenville

Armorial Bellenville
Armorial Bellenville folio 1v.png
Folio 1 du manuscrit
Artiste
Claes Heinen
Date
1386
Collection
N° d’inventaire
Fr.5230
Localisation

L'armorial Bellenville ou armorial Beaulaincourt, est un recueil d'armoiries médiévales compilé vers la fin du XIVe siècle.

HistoriqueModifier

Cet armorial compilé vers 1364-1386[1] est vraisemblablement d'origine flamande[2] et d'aucuns doutent que l'auteur soit Claes Heinen, auteur du célèbre armorial dit de Gelre qui aurait paru après l'armorial dit Bellenville[3].

Cet armorial appartenait au XVIe siècle à Antoine de Beaulaincourt, seigneur de Bellenville, roi d'armes de la Toison d'or. Il passa ensuite dans les mains d'Alexandre Pétaud en 1650[3].

L'armorial est actuellement conservé à la bibliothèque nationale de France, département des manuscrits sous la cote Français 5230.

ContenuModifier

L'armorial contient :

  • les armes de princes et seigneurs de 44 marches d'armes[4] issus de Berghe, Brabant, Bretagne, Chypres, Clèves, Danemark, Flandres, Geldre, Hainaut, Hesse, Juliers, Lorraine, Suède, Vérone[5], etc. ;
  • 75 feuillets ;
  • 1738 représentations d'écus.

DiversModifier

La couverture du livre de Michel Pastoureau: Traité d'héraldique, 3e édition, 1997, référence francophone en la matière, affiche le feuillet no 42 de l'armorial Bellenville.
Diverses figures (no 114-122, 151-159, 241, 243, 315, 317, 319, 325 et 330) issues de l'armorial ainsi que des mentions (pp. 189-191, 209, 225 et 253) de celui-ci sont repris dans son ouvrage.

Galerie de feuilletsModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • L'armorial Bellenville, publ. par Michel Pastoureau et Michel Popoff ; avec la collab. de Christophe Vellet, Lathuile : Éd. du Gui, 2004
  • Léon Jéquier, « l'armorial Bellenville », dans Les cahiers d'héraldique, tome V, Paris, le Léopard d'or, 1983

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier