Ouvrir le menu principal

Armand Charnay

peintre français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charnay.
Armand Charnay
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Paris (VIIe arrondissement)
Nom de naissance
Jean Marie Armand Charnay
Nationalité
Activité
Maître
Influencé par
Distinctions
Légion d'honneur en 1909
médaille de 3e classe au Salon de 1876
médaille de 2e classe au Salon de 1886
médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1889

Jean Marie Armand Charnay, né le à Charlieu et mort le dans le 7e arrondissement de Paris, est un peintre français.

BiographieModifier

Issu d'un milieu aisé, ce fils de notaire obtient le baccaulauréat ès-lettres en 1862, puis vient étudier la peinture à Paris. Formé dans les ateliers d'Augustin Feyen-Perrin et Isidore Pils[1], Armand Charnay débute au Salon dès 1865. Sa participation y est couronnée à deux reprises, par une médaille de 3e classe en 1876, puis une médaille de 2e classe au Salon des artistes français de 1886. Son art est également honoré d'une médaille d'argent à l'Exposition universelle de 1889. Il participe à l'Exposition franco-britannique de Londres en 1908. Enfin, il est décoré de la Légion d'honneur en 1909.

Séduit par la forêt de Fontainebleau, Armand Charnay s'établit à Bourron-Marlotte dès 1871 et y passe la majeure partie de son existence. Peintre paysagiste travaillant d'après nature, dans l'esprit de l'École de Barbizon, et peintre de genre croquant des scènes issues de la vie quotidienne, il a aussi réalisé quelques portraits. Aimant particulièrement représenter les environnements forestiers et les parcs de châteaux, il affirme son style par le flou spontané de son coup de pinceau.

Il devient président d’honneur et bienfaiteur de la Société des amis des arts de Charlieu, à laquelle il lègue à sa mort son fonds d'atelier. La société en fit ensuite don à la ville. Riche de plusieurs centaines d'œuvres (tableaux et croquis), cette collection est à l'origine du musée Armand Charnay créé en 1934 dans sa ville natale. Ce fonds est à présent conservé au musée Hospitalier de Charlieu.

Armand Charnay a aussi eu une activité de graveur durant ses années d'études picturales. Il est par ailleurs l'auteur d'un livret d'apprentissage sur Le Dessin au fusain, ses procédés (Paris, Cadart et Luguet, 1865).

Collections publiquesModifier

En France
Au Mexique
  • Mexico, ambassade de France : La Mare aux cygnes
Au Royaume-Uni

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier