Ouvrir le menu principal
Article général Pour un article plus général, voir Campagne de Russie (1812).

Ce qui suit est la composition de l’Armée impériale russe durant la guerre patriotique, pendant les guerres de la Sixième Coalition de 1812. Le commandant en chef de cette armée est le Prince Koutouzov. Le chef d’État-major est le général Benningsen.

Sommaire

Organisation en 1812Modifier

Environ 280 000 Russes sont déployés sur la frontière polonaise (en préparation de l’invasion prévue du satellite français qu’était le Grand-Duché de Varsovie). Au total, l’armée russe compte environ 500 000 hommes (certaines estimations descendent jusqu’à 350 000, tandis que d’autres vont jusqu’à 710 000, un nombre aux alentours de 400 000 semble plus crédible), au début de la guerre. Ceux-ci se répartissent en trois armées :

  • la Première armée de l’ouest commandée par le général Mikhail Barclay de Tolly : six corps d’armée d’infanterie, trois de cavalerie de réserve, dix-huit régiments de cosaques : quelque 159 800 hommes et 558 pièces d’artillerie[1],
  • la Deuxième armée de l’ouest (commandée par le général Bagration) : deux corps d’armée d’infanterie, un de cavalerie de réserve, neuf régiments de cosaques du Don : 62 000 hommes et 216 pièces d’artillerie[1],
  • la Troisième armée de l’ouest (ou d’observation), (commandée par le général Tormassov) : trois corps d’armée d’infanterie, un de cavalerie de réserve, neuf régiments de cosaques : 58 200 hommes et 168 pièces d’artillerie[1].

Deux corps de réserve, un de 65 000 hommes et un autre de 47 000 hommes, soutiennent ces trois armées. D’après ces chiffres, l’armée russe qui fait immédiatement face à Napoléon compte quelque 392 000 hommes. De plus, la paix est assurée avec la Suède et l’Empire ottoman pour Saint-Pétersbourg, ce qui libère plus de 100 000 hommes, (du Corps de Finlande de Steingell et de l’Armée du Danube de Tchitchagov). Des efforts sont faits pour grossir les armées russes et, en septembre, l’effectif est porté à environ 900 000, sans compter les unités cosaques irrégulières, qui apportent probablement 70 000 ou 80 000 hommes au total.

InfanterieModifier

Le régiment. Ils étaient composés de la manière suivante : un colonel, un lieutenant-colonel, 4 majors, 5 capitaines, 14 lieutenants, 15 sous-lieutenants, 13 aspirants et 420 sous-officiers, 660 grenadiers et 1315 mousquetaires en temps de guerre.

Comme combattants : 53 officiers, 420 sous-officiers et environ 2000 soldats. Mais les grenadiers étaient formés en régiments à part et il y avait une partie du régiment laissée au dépôt. Ce qui fait que pour la bataille, chaque régiment comptait que les deux bataillons de mousquetaires. Les régiments de la garde comptaient, eux, trois bataillons.

La division normale. Une division "normale" comptait dans ses rangs 4 régiments d’infanterie, deux régiments de chasseurs et une compagnie d’artillerie lourde plus deux légères. Un régiment de hussards était adjoint à une division, ou parfois remplacé par des Cosaques réguliers.

CavalerieModifier

L’élément de base est l’escadron. Il comptait 179 cavaliers pour la cavalerie de ligne. Dans la Garde, le nombre est généralement plus élevé qui approcherait 200 hommes.

L’artillerieModifier

  • La compagnie lourde. 8 pièces de 12 livres et 4 licornes de 20 livres pour un total de 12 pièces
  • La compagnie légère. 8 pièces de 6 livres et 4 licornes de 10 livres pour un total de 12 pièces
  • La compagnie à cheval. 6 pièces de 6 livres et 4 licornes de 10 livres pour un total de 12 pièces (la batterie pouvait être subdivisée en deux demi-batteries de 6 pièces)
  • Artillerie de la Garde: 16 pièces (lourde, légère ou à cheval)

La Première armée de l’OuestModifier

Article détaillé : Première armée de l'Ouest.

La Deuxième armée de l’OuestModifier

La deuxième armée de l’Ouest est sous le commandement de Pierre de Bagration.

7e CorpsModifier

Le Corps est sous le commandement de N.N. Raïevski.

26e divisionModifier

La division est sous le commandement du général Paskevitch

  • 26e compagnie d’artillerie lourde et les compagnies d’artillerie légère 47 et 48.

12e divisionModifier

La division est sous le commandement Kolyoubakine

8e CorpsModifier

Le Corps est sous le commandement de Borozdine.

27e divisionModifier

La division est sous le commandement Névérovski

Division de grenadiers réunis VorontsovModifier

La division est sous le commandement du général Vorontsov Régiments de grenadiers réunis des 2e, 7e, 12e, 20e, 21e, 24e et 26e divisions. Deux bataillons par division.

Division de grenadiers réunis Prince Karl de MecklembourgModifier

La division est sous le commandement du Prince Karl de Mecklembourg

2e division de cuirassiersModifier

La division est sous le commandement du général Duka

4e Corps de cavalerieModifier

Le Corps est sous le commandement de Sievers.

Les cosaques d’Ilowaïski :

  • 4 régiments de cosaques d’Ilowaïski
  • Régiment de cosaques du Boug
  • Régiment de cosaques de Mussarev
  • Régiment de cosaques de Syssoiev
  • Régiment de cosaques de Karpov
  • Régiment de cosaques d’Andréïnov

La Troisième armée de l’OuestModifier

La troisième armée de l’Ouest est sous le commandement de Tormassov.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jean-Claude Damamme, Les Soldats de la Grande Armée, Perrin,1998, (ISBN 2-262-01862-6) p. 401