Ouvrir le menu principal

Armée nationale irlandaise

armée de l'État libre d'Irlande
Écusson de l'INA

L'Irish National Army (INA) - Armée Nationale Irlandaise ou Armée Nationale (parfois appelé « Free State Army, Armée de l'État Libre ») est l'armée de l'État libre d'Irlande (nom intermédiaire de l'Irlande du Sud) de au . Michael Collins, le chef d'état-major de à sa mort en , est le dernier chef d'état-major de l'IRA, qui a combattu durant la guerre d'indépendance irlandaise. Cette guerre s'est conclue avec le traité anglo-irlandais qui mène à la fondation de l'État.

L'armée nationale fait sa première apparition publique le , en prenant les Beggars Bush Barracks (en) aux Britanniques[1]. Ses premières troupes sont des bénévoles de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) qui soutiennent le traité anglo-irlandais et le « gouvernement provisoire de l'Irlande » (en irlandais : Rialtas Sealadach na hÉireann). Le , l'armée nationale commence un bombardement d'artillerie sur l'Armée anti-traité républicaine irlandaise qui occupe des Four Courts (tribunaux), à Dublin. La guerre civile irlandaise commence.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Gerry White et Brendan O'Shea (ill. William Younghusband), Irish Volunteer soldier 1913-23, Oxford, Osprey, coll. « Warrior series » (no 80), , 64 p. (ISBN 978-1-84176-685-0), p. 15

Voir aussiModifier