Arite
Catégorie II : sulfures et sulfosels[1]
Général
Formule chimique Ni(Sb,As)
Identification
Couleur gris
Éclat métallique
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés physiques
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'arite ou aarite est un minerai rare de nickel. C'est un élément natif composé d'antimoniure-arséniure de nickel constituant un pôle intermédiaire entre la breithauptite (NiSb) et la nickéline (NiAs).

DescriptionModifier

Il tire son nom de la montagne d'Ar, près du pic de Ger dans le département des Pyrénées-Atlantiques[2],[3]. Composé de nickel (typiquement 30 à 40% massique), d'antimoine (30 à 50%), d'arsenic (10 à 30%) et d'impuretés de fer, de soufre ou de zinc (moins de 2%), il a pour formule générale Ni2(As,Sb) et s'intercale donc entre la breithauptite (NiSb)[2] et la nickéline (NiAs). C'est un minerai rare de nickel : trois occurrences dans le monde, en France (mine d'Ar, près des Eaux-Bonnes) au Japon (mine de Natsume, près d'Oya-cho) et en Allemagne (mine de Wenzel, près d'Oberwolfach)[3].

Notes et référencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. a et b L'institut journal universel des sciences et des societes savantes en France et a l'etranger, Imprimerie de E. Donnaud (lire en ligne), p. 47
  3. a et b (en) « Mindat - Arite » (consulté le )