Arearea

peinture de Paul Gauguin

Arearea
Image dans Infobox.
Artiste
Date
Type
Scène de genre (en), paysage, art sacréVoir et modifier les données sur Wikidata
Technique
Dimensions (H × L)
75 × 94 cm
No d’inventaire
RF 1961 6Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Arearea[1] (aussi Joyeusetés) est une peinture de Paul Gauguin réalisée en 1892 et conservée au Musée d'Orsay à Paris[2].

Cette huile sur toile fait partie d'une série de trois peintures réalisées pendant le voyage de Gauguin à Tahiti d'avril 1891 à 1893.

DescriptionModifier

D'une taille de 94 cm par 75 cm, le tableau représente deux femmes assises au premier plan, au pied d'un arbre. L'une joue du vivo qui a été adapté pour être utilisé par voie orale et non voie nasale; l'autre femme est assise devant elle dans la position du lotus. Un chien vaque à leur côté; il pourrait être le chien de Gauguin qu'il eût à Tahiti "Pégot". En arrière plan, trois autres femmes semblent rendre hommage à une statue de divinité fictive.

Analyse de l'œuvreModifier

Accueil du publicModifier

Arearea a été exposé à Paris en novembre 1893 en compagnie d'un ensemble de ses tableaux tahitiens. L'exposition ne provoque pas d'enthousiasme particulier et le public se moque notamment du chien rouge représenté sur le tableau.

Pour Gauguin, Arearea est l'une de ses meilleures toiles, qu'il rachète d'ailleurs en 1895, avant de quitter définitivement l'Europe[3].

Notes et référencesModifier

  1. Orthographe moderne tahitienne ’ārearea
  2. « Paul Gauguin Arearea » sur le site du musée d'Orsay
  3. Arearea (1892) de Paul Gauguin sur le site de France Culture

Liens externesModifier