Archives départementales de la Corrèze

Archives départementales de la Corrèze
Informations générales
Type Archives départementales
Création
Affiliation Conseil départemental
Directrice Justine Berlière
Ampleur 14,5 km
Période dès ?
Bâtiment
Construction 1980
Destination initiale Archives départementales
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Ville Tulle
Coordonnées 45° 14′ 28″ nord, 1° 47′ 02″ est
Site web www.archives.cg19.fr
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Archives départementales de la Corrèze
Géolocalisation sur la carte : Corrèze
(Voir situation sur carte : Corrèze)
Archives départementales de la Corrèze

Les archives départementales de la Corrèze sont un service du Conseil départemental de la Corrèze (Nouvelle-Aquitaine, France).

HistoireModifier

Le bâtimentModifier

Plusieurs bâtiments ont accueilli successivement les archives depuis leur création[1]:

  • 1790, combles de l'ancienne église du couvent des Feuillants, devenue préfecture en 1800,
  • 1874, déménagement au dernier étage de la Préfecture, rue Souham,
  • 1913-1914, construction d'un bâtiment spécial, rue Souham,
  • 1975-1980, construction du nouveau dépôt, au Touron.

Les directeursModifier

  • Régis Rohmer
  • Guy Quincy
  • Héléne Say
  • Samuel Gibiat
  • Justine Berlière

FondsModifier

Ensemble des documents conservésModifier

Les archives regroupent 14 500 mètres linéaires de documents[2].

Plus anciens documentsModifier

Archives numériséesModifier

Les archives mettent à disposition sur leur site Internet[3]:

  • les tables décennales de l’état civil, de l’an XI (1802) à 1902 ;
  • les registres paroissiaux puis de l’état civil, de l’origine à 1902, pour les 240 premières communes du département (dans l'ordre alphabétique), c'est-à-dire d'Affieux à Saint-Salvadour, sauf pour la commune de Brive-la-Gaillarde,
  • les listes nominatives de recensement de population (sous-série 6M) de toutes les communes du département (1906-1931),
  • les tables alphabétiques de recrutement militaire (1865-1938),
  • les tables alphabétiques des décès puis des successions et absences (jusqu'en 1940).

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Historique » (consulté le 31 octobre 2009)
  2. « Quelques chiffres pour nous connaître » (consulté le 31 octobre 2009)
  3. « Archives en ligne » (consulté le 31 octobre 2009)