Antonio Pennacchi

écrivain italien

Antonio Pennacchi (né le à Latina) est un écrivain et un ancien ouvrier italien. En 2010, il remporte le prestigieux prix Strega pour Canale Mussolini (Mondadori).

Antonio Pennacchi
Antonio pennacchi by marco tambara 2010.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
LatinaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Site web
Distinction
Œuvres principales
Canal Mussolini (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Antonio Pennacchi est le fils de colons venus participer à la mise en valeur des Marais pontins, son père étant originaire d'Ombrie et sa mère de Vénétie. Il a grandi dans une famille nombreuse, avec six frères et sœurs. Alors que ces derniers sont engagés à gauche et que son père est plutôt démocrate-chrétien, il milite très activement durant l'adolescence au Mouvement social italien, dont il dira avoir été exclu pour extrémisme néo-fasciste. De là, il bascule progressivement vers l'extrême-gauche et adhère à l'organisation maoïste « Union des communistes italiens (marxistes-léninistes) », fondée en . Plus tard, il se rapprochera successivement du Parti socialiste italien, de la CGIL, du PCI, avant de s'éloigner de la politique en 1983.

Entre-temps, il est entré comme ouvrier à l'usine Alcatel Cavi (Alcatel Câbles, initialement Fulgorcavi) de Latina, où il travaillera durant plus de trente ans. Dans les années 1980, profitant d'une période de chômage technique, il passe sa licence de lettres.

Son premier roman Mammut est publié en 1994, après avoir essuyé 55 refus de 33 éditeurs (il l'avait proposé à certains sous différents titres).

En 2003, il publie un récit semi-autobiographique sous le titre Il fasciocomunista (« Le Facho-communiste »), qui remporte le prix Napoli et est adapté au cinéma en 2007 sous le titre Mio fratello è figlio unico.

En 2010, le prix Strega lui est décerné pour son livre Canale Mussolini[1].

En 2011, il participe au festival littéraire international Metropolis bleu.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier