Antonio Despuig y Dameto

prélat catholique

Antonio Despuig y Dameto
Image illustrative de l’article Antonio Despuig y Dameto
Biographie
Nom de naissance Antonio Despuig y Dameto
Naissance
Palma de Mallorca
Ordre religieux Catholicisme
Ordination sacerdotale
Décès
Lucques
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Pie VII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Callisto
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Évêque d'Orihuela
Archevêque de Valence
Archevêque de Séville
Patriarche latin d'Antioche

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Antonio Despuig y Dameto (né le à Palma de Majorque et mort le à Lucques) est un cardinal espagnol du XIXe siècle.

BiographieModifier

Despuig est élu évêque d'Orihuela en 1791, archevêque de Valence en 1795 puis archevêque de Séville la même année. Il est promu patriarche latin d'Antioche en 1799. Le pape Pie VII le crée cardinal lors du consistoire du .

Le cardinal Despuig est témoin oculaire de l'enlèvement violent du pape Pie VII (en vue de sa déportation), le (à 1 h 30 du matin), par les forces napoléoniennes d'occupation à Rome. L'assaut contre le palais Quirinal, où se tient le Pape, est mené par le général de brigade Étienne Radet, obéissant à des ordres indirects donnés par Napoléon Ier, dont l'ambition était d'annexer les États de l'Église. Pie VII avait ordonné la fermeture à clef de toutes les portes extérieures et intérieures du Quirinal, afin que les assaillants soient obligés de les fracasser (à la hache) pour parvenir jusqu'à sa personne, de manière que l'acte de violence et de violation soit matériellement attesté. Le Pape attendit les assaillants tranquillement assis à son bureau, ayant debout à sa droite le cardinal Pacca, Pro-Secrétaire d'État, et à sa gauche le cardinal Despuig.

Le pape Pie VII et le cardinal Pacca seront déportés ensemble, le premier sera reclus à Savone, le second enfermé à la forteresse de Fenestrelle, tandis que le cardinal Despuig sera tenu en résidence surveillée à Rome jusqu'à son ordre d'exil à Paris, le .


Le cardinal Despuig a été par ailleurs un collectionneur de livres et de pièces d'art, qu'il a abrité dans un musée établi sur son domaine de Raixa. Le cardinal Despuig a été camerlingue de la Sainte Église romaine de 1810 jusqu'à sa mort en 1813.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier