Antonio Cassese

juriste italien
Antonio Cassese
Image dans Infobox.
Antonio Cassese en juin 2009.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
FlorenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Leopoldo Cassese (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinctions

Antonio Cassese, né le à Atripalda et mort le à Florence, est un juriste italien.

BiographieModifier

Spécialisé dans le droit international public, Antonio Cassese a été le premier président du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie[1] et le premier président du Tribunal spécial pour le Liban qu'il a présidé jusqu'à sa démission pour raisons de santé le [2]. Il a également présidé la Commission internationale d'enquête sur le Darfour.

Antonio Cassese est mort le à Florence des suites d'un cancer[3].

Il est le frère du juriste Sabino Cassese, ancien ministre et juge à la Cour constitutionnelle italienne.

Archives privéesModifier

Au cours de l’année 2015, Silvia Fano, épouse du professeur Antonio Cassese, a déposé auprès des Archives historiques de l'Union européenne les archives privées de son mari. Ces dernières y sont consultables sur le site de l'Institut universitaire européen[4].

Récompenses et distinctionsModifier

Bibliographie sélectiveModifier

  • (A.) Cassese, (P.) Gaeta, (J.) Jones (eds.), The Rome statute of the international criminal court : a commentary, Oxford, OUP, 2002, 2380 p.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Andrea Jacchia, Se ne sono andati : Antonio Cassese, http://www.linkiesta.it www.linkiesta.it, (lire en ligne)
  2. (it) « Libano: Antonio Cassese eletto presidente del tribunale Hariri », sur Apcom.it.
  3. (it) « Addio ad Antonio Cassese. Si batté per i diritti umani », sur Repubblica.it
  4. « Antonio Cassese (ACA) », sur archives.eui.eu (consulté le )
  5. (en) « Antonio Cassese », sur Ejiltalk.org
  6. (it) « Notice », sur Quirinale.it

Liens externesModifier