Anton Vassilievitch Moller

Anton Vassilievitch Moller
(Антон Васильевич Моллер)
Anton Vassilievitch Moller

Naissance
Comté de Võru
Décès (à 84 ans)
Saint-Pétersbourg
Origine Russie
Allégeance Empire de Russie
Arme Marine
Grade Amiral
Années de service 17801848
Commandement Mozdok, les frégate Arkhilelag, Narva, Mstislav,
Conflits Guerre du Caucase, Guerres napoléoniennes
Distinctions Ordre de St-Georges IVe classe Ordre de Saint-Georges

Ordre de Saint-Vladimir Ie classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint Alexandre Nevski Ordre de Saint-Alexandre Nevski
Ordre de Sainte-Anne Ie classe Ordre de Sainte-Anne

Autres fonctions Ministre de la Marine impériale de Russie, membre du Conseil d'État, membre du Conseil de l'Amirauté

Anton Vasilievitch Moller (né Anton Berend Otto von Möller) en russe : Антон Васильевич Моллер, né le Mustja (aujourd'hui Comté de Võru, Estonie) et mort le à Saint-Pétersbourg[1], était un amiral russe. Il fut conseiller d'État, membre de l'Amirauté, ministre de la Marine impériale de Russie du au . Il fut le maître d'œuvre de la réalisation du port de Revel (1809-1816).

FamilleModifier

Fils du capitaine Wilhelm von Möller (1732-1781) et de Margaret Elisabeth Engelhart (1729-1812).

Le à Revel Anton Vassilievitch Moller épousa Juliana Elisabeth von Nolken (1789-1879).

Onze enfants sont nés de cette union, dont :

  • Elisabeth Antonovna Moller (1807-)
  • Paul Antonovitch Moller (1808-)
  • Otto Antonovitch Moller (1812-), il devint un peintre célèbre, il peignit l'un des trois portraits de Nicolas Gogol.
  • Auguste Antonovitch Moller (1814-)
  • Wilhelm Antonovitch Moller (1825-)
  • Johan Antonovitch Moller (1817-)
  • Edward Antonovitch Moller (1820-)
  • Julia Antonovna Moller (1821-), elle dirigea un organisme de bienfaisance destiné aux nécessiteux, elle fut décorée de l'Ordre de Sainte-Catherine (deuxième classe) [1]

BiographieModifier

Frédérick Guillaume Moller donna la passion de la mer au futur amiral de la Marine impériale de Russie. De trois ans son aîné, son frère l'emmena sur le bord de mer. Il lui conta des histoires merveilleuses sur les batailles navales, les îles lointaines inhabitées. L'aîné des garçons devint vice-amiral, son jeune frère, amiral et ministre de la Marine impériale de Russie.

Né dans une famille de la noblesse, Anton Vassilievitch Moller entra au Corps naval des Cadets à Kronstadt. Lors de son entrée dans cet établissement, il ne connaissait pas la langue russe, mais très rapidement il acquit une parfaite maîtrise de cette langue. Au grade de garde-marine (grade en vigueur dans la Marine impériale de Russie de 1716 à 1917), le il sortit diplômé de cette école navale. En 1779, à bord de la frégate Natalia il se rendit en Hollande puis sur ordre de Catherine II de Russie fut envoyé en Angleterre pour acquérir une expérience navale à l'Académie navale britannique.

De retour à Kronstadt, le Anton Vassilievitch Moller fut promu adjudant et reçut son affectation en mer Baltique. En 1783, transféré en mer Caspienne il commanda le Mozdok. En 1792, servant de nouveau en mer Baltique, en 1795 ayant obtenu le commandement de la frégate L'Archipel appartenant à l'escadre placée sous le commandement de l'amiral Piotr Ivanovitch Khanykov, il se rendit en Angleterre où il participa à des opérations navales contre les Français jusqu'en 1797.

Le Anton Vassilievitch Moller fut promu capitaine (deuxième rang - grade correspondant à celui de lieutenant dans l'infanterie ou l'armée de l'air). En 1798, commandant de la frégate Narva il entreprit un second voyage en Grande-Bretagne.

Le Anton Vassilievitch Moller fut élevé au grade de capitaine (premier rang - grade correspondant à celui de colonel dans l'infanterie ou l'armée de l'air) et reçut le commandement du navire de ligne Mistislav, à bord de ce bâtiment de guerre il prit part à l'expédition russo-britannique en Hollande (1799). Le l'Ordre de Saint-Georges (quatrième classe) lui fut décerné.

Le promu capitaine commandant (grade inférieur à contre-amiral mais supérieur à celui de capitaine (premier rang) au cours de la guerre russo-suédoise (1808-1809) il commanda une escadre dans le golfe de Finlande où il livra bataille à plusieurs navires britanniques et suédois.

Le Alexandre Ier de Russie lui confia la construction du port de Revel. Promu kontr-admiral le . En 1811, pour des raisons politiques les travaux de construction du port furent interrompus. En commandant à bord d'une galère il fut envoyé en mission dans le golfe de Riga. En , il captura des batteries ennemies au large de la ville de Riga, parvenu à Mitave il procéda à des tirs sur cette ville, fit débarquer ses troupes et s'empara de la cité. Pour cet acte de guerre il se vit décerné l’Ordre de Sainte-Anne (première classe).

En 1813, Anton Vassilievitch Moller prit le commandement du quatrième escadron et mit le cap sur la Grande-Bretagne. Avec ses navires il prit part au blocus des côtes françaises, néerlandaises et danoises. En 1814, de retour en Russie, il fut de nouveau chargé de poursuivre la construction du port de Revel. Le tsar satisfait des travaux entrepris par Anton Vassilievitch Moller, lui décerna l'Ordre de Sainte-Anne (première classe avec diamants) (1816).

Le Anton Moller fut nommé chef d'état-major de la marine de Sa Majesté impériale. En il fut admis à assister au Conseil d'État et au Conseil des ministres.

Le Moller fut promu au grade de vice-amiral.

Le Nicolas Ier de Russie le nomma ministre de la Marine impériale de Russie.

Le Anton Moller fut élevé au grade d'amiral.

Le , Anton Vassilievitch Moller présenta sa démission. En raison de ses problèmes de santé et de son grand âge (72 ans), le tsar l'accepta. Toutefois, il demeura membre du Conseil d'État et de l'Amirauté.

L'amiral Anton Vassilievitch Moller vécut simplement, l'été dans sa datcha à Peterhof, pendant la saison d'hiver à Saint-Pétersbourg entouré de sa grande famille.

Décès et inhumationModifier

Anton Vassilievitch Moller décéda du choléra le , il fut inhumé au cimetière luthérien de Volkovskoe à Saint-Pétersbourg.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Liens internesModifier