Antoine Mermet de Saint-Landry

général français de la Révolution

Antoine Mermet de Saint-Landry
Antoine Mermet de Saint-Landry

Naissance
Saint-Rambert-en-Bugey (Ain)
Décès après le
Inconnu
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Général de brigade
Années de service 17551795

Antoine Mermet de Saint-Landry, né le à Saint-Rambert-en-Bugey[1],[2], mort après le , est un général de brigade de la Révolution française.

États de serviceModifier

Ancien RégimeModifier

Il entre en service le , au régiment de Custine-Dragons, et il participe aux campagnes en Westphalie lors de la guerre de Sept Ans[2]de 1757 à 1762. Il reçoit un coup de sabre et deux coups de feu aux affaires de Weter et de Cassel. Il est nommé maréchal des logis le , sous-lieutenant le , porte-guidon le , lieutenant le et capitaine le [2]. Il passe le , comme major au service de la Hollande au sein de la Légion de Maillebois[2].

Révolution françaiseModifier

Le , il devient aide de camp des adjudants-généraux à l’Armée de l'Intérieur, et le suivant il est élevé au grade de lieutenant-colonel au 8e régiment de hussards[2].

Il est promu général de brigade provisoire le , par le général en chef Hoche de l’Armée de la Moselle. Il est confirmé dans son grade le . Il sert au sein de la division Rémy Vincent, et le , il en prend le commandement à l’armée de la Moselle[2]. Le , il est non inclus dans la réorganisation des états-majors, et il est mis en non activité le suivant.

Il meurt après le .

Notes et référencesModifier

  1. Acte de baptême à Saint-Rambert-en-Bugey, vue 1/29.
  2. a b c d e et f MERMET DE SAINT-LANDRY (Antoine) dans Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux & amiraux français de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), , p. 186-187

SourcesModifier