Ouvrir le menu principal
Antoine-Louis Manceaux
Manceaux AL Frontispice Morte vicante.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Distinctions

Antoine-Louis Manceaux (ou Louis Antoine Maceaux[1] ou A.-L. Manceaux), né le 27 octobre 1862 à Calvi [2],[3] et mort à Beauvais en 1939, est un peintre, illustrateur et lithographe français.

Il a été élève de Cabanel, Delauney et de Maillard[4] à l'école des Beaux-Arts. Il exécute des lithographies de Beauvais, ville où il est professeur de dessin de 1892 à 1925. En 1938, il est fait chevalier de la légion d'honneur à titre civil.

Œuvres (illustrations)Modifier

  • Pétrone, Le Satyricon, Paris, Maurice Glomeau
  • Charles Nodier, Le Dernier Banquet des Girondins, Maurice Glomeau, Editeur, 1920
  • Restif de la Bretonne, La Morte vivante, illustrations à la manière du xviiie siècle par A.-L. Manceaux, Paris, Maurice Glomeau, 1921
  • Lucien de Samosate - Anacharsis ou Des Exercices du corps, Paris, Maurice Glomeau, 1927 [4]
  • Beaudelaire, Les Fleurs du mal, Paris, Maurice Glomeau, 1927
  • Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques, Maurice Glomeau, Editeur, 1929

Notes et référencesModifier

  1. Réunion des musées nationaux rmn. La signature du tableau Marée basse dans le Finistère correspond à A.-L Manceau
  2. Base Léonore [1], disposant de documents dont acte de naissance et états de services Services civils
    Professeur de dessin au lycée de Beauvais du 8 septembre 1898 au mois d'octobre 1927 - Professeur d'école normale d'instituteurs depuis 1892 - Professeur de la manufacture Nationale de tapisserie de Bauvais du mois de mars 1892 au 31 juillet 1925. Professeur à l'association polytechnique de 1889 à 1892 - Directeur au cours municipal de la ville de Beauvais de 1892 à 1916 - Membre du Comité départemental de l'exposition universelle de 1900 - Inspecteur délégué par le ministre, de l'Enseignement artistique de l'Oise - Membre de la commission de classement des richesses d'art du département de l'Oise - Membre du Comité de l'enseignement technique, de la société des Artistes français depuis 1894 - de la société libre et amicale des artistes français et de nombreuses œuvres locales - Président-fondateur de la Sté des Amis des Arts de l'Oise en 1897
    Durée totale des services civils et militaires
    55 ans de carrière artistique
    Services rendus dans les établissements de bienfaisance, les commissions,...
    Pensionnaire du département à l'école des Beaux-Arts de Marseille, de 1882 à 1884 - Élève de l'atelier Cabanel à l'École Nationale des Beaux-Arts de Paris, a exposé au salon des artistes français pour la première fois en 1884. A obtenu à l'école : 4 médailles d'esquisses peintes - le prix supérieur d'anatomie (Prix Nugier) - Plusieurs médailles de composition décorative - des prix et médailles d'archéologie, des récompenses au concours de torse, de tête d'expression au concours d'Attainville - Admis 1er au 2ème essai du concours du Grand Prix de Rome avec félicitations du Jury, sujet "la prise de Rome par les Gaulois" - Admis en loge pour le concours du prix de Rome en 1890 et 1892 - Médaille de bronze - Médaille d'argent au Salon de 1914 pour l'œuvre " l'Émeute". Médaille d'or au salon de 1921 pour "le deuil au pays noir" Hors concours au salon des artistes français, 1921. Médaille de 1ère classe à l'exposition de Seattle (E.U.) en 1909. Médaille d'Or à l'exposition de 1900 pour le cours de dessin à la Manufacture Nationale de tapisserie à Beauvais. Ier, 3e et 4e prix de la Sté d'encouragement à l'Art et à l'industrie - Auteur de nombreuses illustrations de livres de dessins, pour le Comité Belge, flétrissant les responsables des Empires Centraux de la Grande Guerre - Auteur de nombreuses illustrations pour les "Chants de la Vie" - Exposition faite par la Société des Rosati Pica ds du Bruck. Médaille d'Or dans la section de gravure en 1929, salon des artistes français, ce qui le classe parmi les 5 artistes privilégiés, hors concours de peinture. A fait don tout récemment au lycée de Beauvais de plusieurs de ses œuvres intitulées "les calvaires humains"
    Distinctions honorifiques
    Officier d'Académie 1906 - Officier de l'instruction publique 1913 Officier de Nichan Ift ikar pour ses œuvres à l'exposition de Tunis en 1904 - Médaille d'or, médaille d'argent, médaille de bronze.
  3. Notice Bibliographique Catalogue BNF [2]
  4. Catalogue des tableaux exposés au Musée de Troyes [3]

Liens externesModifier