Antoine-Joseph de La Poix de Fréminville

Antoine-Joseph de La Poix de Fréminville, né à Paris le et mort le , est un ingénieur en génie maritime, adjoint du directeur de l'École de génie maritime de Brest.

Antoine-Joseph de La Poix de Fréminville
Biographie
Naissance
Décès
(à 67 ans)
Activité
Fratrie
Enfant

BiographieModifier

Antoine-Joseph de La Poix de Fréminville est issu d'une famille d'ancienne bourgeoisie originaire de Bourgogne[1]. Son père, Antoine Louis (1788-1843) est officier de marine ; son frère, Christophe-Paulin, dit le Chevalier de Fréminville, officier de marine, est archéologue et naturaliste.

Il épouse le 5 mai 1851 à Lorient Caroline Thirot (1831-1920) ; ils ont un fils, l'ingénieur Charles de La Poix de Fréminville.

Il est formé à l'École polytechnique (promotion 1841), où il enseignera de 1865 à 1883 le cours de constructions navales et celui des machines à vapeur[2].

PublicationsModifier

  • Cours pratique de machines à vapeur marines : professé à l'École d'application du génie maritime, Paris, Arthus Bertrand, 1861, 2 vol. Lire en ligne sur Gallica.
  • Guide du marin : résumé des connaissances les plus utiles aux marins, Paris, E. Lacroix, 1863.
  • Traité pratique de construction navale, Paris, Arthus Bertrand, 1864 Lire en ligne sur Gallica.
  • Étude sur les machines compound : Leur rendement économique et les conditions générales de leur fonctionnement, Paris, Arthus Bertrand, 1878.
  • Conférence sur les machines Compound à l'Exposition universelle de 1878, comparées aux machines Corliss, Paris, Imprimerie nationale, 1879.

RéférencesModifier

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, éd. Sedopols, 2012, p. 469.
  2. Les grands Centraux. Charles de Fréminville, sur archives-histoire.centraliens.net Lire en ligne.

Liens externesModifier